Bilan du spam et des virus au mois de janvier 2005 : pas d'amélioration à l'horizon

Par 21 février 2005
Mots-clés : Smart city

Au début de cette année, le fournisseur d'accès Internet AOL annonçait que le spam avait baissé de 50 % entre novembre 2003 et novembre 2004. Une déclaration qui laissait les analystes plutôt...

Au début de cette année, le fournisseur d'accès Internet AOL annonçait que le spam avait baissé de 50 % entre novembre 2003 et novembre 2004. Une déclaration qui laissait les analystes plutôt sceptiques... Aujourd'hui, plusieurs rapports indiquent que le volume de courriers indésirables est loin d'avoir diminué.

Selon les derniers chiffres du spécialiste Postini, 10 courriers électroniques sur 12 seraient indésirables , et 1 sur 63 contiendrait un virus . Selon Ferris'Research, le spam représente aujourd'hui et depuis avril 2004 entre 70 et 80 % du volume des e-mails. Pour Mail-Filters.com, spécialisé dans l'observation du courrier électronique, le spam aurait atteint des sommets en janvier 2005, à 93 % des courriers électroniques échangés dans le monde contre 87 % en janvier 2004.

En ce qui concerne les virus, les variantes de Netsky se sont classées premières au nombre des pires attaques virales du mois de janvier. Netsky.Q compte ainsi pour 25,6 % des attaques recensées. Il est suivi de près par un nouveau venu, apparu au tout début de l'année 2005 : Exploit/Iframe.B, qui s'est propagé à une vitesse phénoménale au point de tenir la deuxième place du classement des virus, avec une représentation de 20,2 %.

A ce sujet, lire aussi…

AOL annonce que le spam a baissé de 50 % en un an : vérité ou annonce publicitaire ? ( 04/01/2005)

(Atelier groupe BNP Paribas - 21/02/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas