Biométrie : Sagem participera au développement d’un système de reconnaissance faciale

Par 07 juillet 2004
Mots-clés : Smart city

Décidément, Sagem semble être en passe de devenir l’un des spécialistes mondiaux de la sécurité biométrique. Il y a une semaine, le groupe français annonçait la signature d’un contrat avec la...

Il semblerait que Sagem soit en passe de devenir l’un des plus grands spécialistes mondiaux de la sécurité biométrique. Il y a une semaine, le groupe français annonçait la signature d’un contrat avec la Direction de l’Immigration britannique concernant la fourniture d’un système de contrôle des personnes entrant sur le territoire fondé sur la reconnaissance de leur iris (voir article du 29.06.2004). Aujourd’hui, Sagem annonce qu’il a été retenu à l’issue d’un appel d’offres lancé par le service des douanes australiennes pour être son partenaire stratégique dans le développement de SmartGate, un nouveau système automatique de contrôle des frontières.Fondé sur la technologie biométrique de reconnaissance faciale (une licence de Cognitec Systems), le système pilote SmartGate sera appliqué dans plusieurs aéroports australiens et procèdera au contrôle des voyageurs par la comparaison de leur analyse faciale avec les données biométriques stockées dans leur passeport.En matière de biométrie, l’analyse faciale a été reconnue par l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), qui l’instituait en 2003 comme biométrie principale pour le contrôle des frontières. Avec ce nouveau contrat, Sagem pourra se faire valoir de la maîtrise des trois biométries fondamentales : la reconnaissance de l’iris, de l’empreinte digitale et des traits du visage. (Atelier groupe BNP Paribas – 07/07/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas