Blaast transporte les magasins d'applications dans les nuages

Par 29 mars 2012 Laisser un commentaire
Mots-clés : Innovation, Chine, Russie, Europe
Blaast

La startup propose aux utilisateurs de mobiles basiques d'accéder à des applications hébergées en cloud, et accessibles depuis une porte d'entrée unique. Avantage du système : la connexion ne nécessite pas d'être de qualité.

Pour accéder à des applications mobiles, il n'est pas nécessaire d'investir dans un smartphone. Il est possible de recourir à une bibliothèque d'applications, sur un simple mobile disposant d'un accès à Internet. Comment ? Grâce au cloud. En effet, Blaast a développé une plate-forme qui permet à des mobiles très abordables et sans configuration particulière d'accéder à un espace dans les nuages où sont stockées les applications et où celles-ci sont utilisées. Ce qui permet d'accéder aux réseaux sociaux, services de discussion instantanée ou encore jeux avec une faible bande passante ou un réseau 2G. Pour Joonas Hjelt, co-fondateur et CEO de Blaast, "ceci représente un écosystème pour apporter une première expérience engageante aux nouveaux utilisateurs d'internet dans les années à venir". D'ici à 2015, le nombre d'usagers du web devrait en effet croître de 600 millions de personnes, provenant principalement des pays en voie de développement tels que la Chine, la Russie, l'Inde ou le Brésil.

Le prochain milliard d'utilisateurs

De fait, ces populations ne devraient pas avoir accès de manière immédiate à des smartphones, même si des gammes bon marché commencent à se multiplier. Cela représente pour beaucoup de consommateurs un investissement trop important, et il faut y ajouter le prix d'un forfait permettant de se connecter, quand parfois même les infrastructures locales ne sont pas suffisantes. Dans les faits, l'utilisateur doit télécharger une application client gratuite sur le site. Ensuite, il lui suffit d'ouvrir un compte via cette application qui le met en réseau avec le cloud où il peut utiliser diverses applications sans téléchargement. Si un tel service s'adresse clairement aux possesseurs de téléphones à faible capacité de stockage et de performances de connexion, il permet également de les guider jusqu'au smartphone.

Un business mobile évolutif

Dans un premier temps, Blaast amène en effet les utilisateurs de la fonction vocale vers l'utilisation de services de données. Ensuite, elle le conduit à s'habituer aux applications à usage local ou aux applications globales. Enfin, Blaast leur apporte une expérience utilisateur confortable lorsque ceux-ci achètent leur premier smartphone entrée de gamme. L'idée est donc "d'apporter du contenu intéressant sans tenir compte des capacités du téléphone y compris pour ceux qui accèdent pour la première fois à un smartphone ", note Joonas Hjelt. Pour les applications enfin, Blaast met à disposition des développeurs une plate-forme également en cloud pour simplifier le développement. Mais l'on peut déjà y utiliser les applications les plus connues. Pour rappel, dans la même veine, mobiUs propose d'accéder à ses applications depuis un navigateur

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas