Blogs et réseaux sociaux rendent les journaux en ligne plus compétitifs

Par 09 février 2009
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Pour la presse traditionnelle, disposer d'une vitrine en ligne n'est pas suffisant. Pour continuer à attirer les annonceurs, les médias doivent se tourner vers les outils 2.0. Mais aussi réfléchir à de nouveaux moyens de générer des revenus.

Entre 2005 et 2012, les revenus publicitaires des journaux papier auront fondu de plus de 40 %, passant de près de 50 milliards de dollars à 28 milliards, annonce eMarketer. Pour le cabinet, les journaux doivent se diversifier et ne pas se contenter de se créer une vitrine en ligne s'ils veulent résister. La preuve : les revenus publicitaires générés par la presse sur Internet seront eux aussi légèrement en berne. Les médias online doivent développer des produits interactifs pour combattre la compétition des blogs, réseaux sociaux et des sites de contenu auto généré. Pour y parvenir, le cabinet conseille du coup d'adopter la même stratégie, en lançant des plates-formes communautaires et en encourageant la tenue de blogs de journalistes ou d'amateurs.
Plus de visibilité, d'ergonomie et de fiabilité
La multiplication du format vidéo est aussi recommandée, pour éditer du contenu à caractère informatif ou publicitaire. Autant d'initiatives qui leur permettront d'acquérir un nouveau lectorat et du coup d'attirer les annonceurs. De tels contenus permettent aussi de fidéliser les lecteurs, notamment les plus jeunes. Pour Philippe Torres, directeur des études à L'Atelier, cela ne suffit pas. "Ce qu'il faut savoir, c'est qu'aujourd'hui les médias et canaux d'informations qui marchent sont ceux qui sont visibles, accessibles, ergonomiques et fiables". Autant de critères qui seront réunis selon lui dans le journal en papier électronique, qu'il appelle la seconde moitié numérique de la presse.
Vers un journal électronique interactif et pratique
"Ce support, qui apparaît dans la saga Harry Potter sous le nom de Daily Prophet, réunit ergonomie du papier et interactivité du média", poursuit-il. "Il permettra à l'utilisateur de ne pas avoir à faire le choix actuel entre différents supports, différents conforts de lecture et d'interaction". Quant aux revenus, il estime qu'ils ne doivent pas être générés par la seule publicité, qu'elle s'affiche sur le format papier ou en ligne. "Internet n'est qu'un moyen de construire sa courbe d'expérience", ajoute-t-il. Et de conclure : "pour gagner de l'argent, les médias devront être capables de sortir du rédactionnel pur, d'utiliser le son et l'image, mais aussi de se spécialiser dans des services professionnels".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas