Les blogs restent-il les meilleurs relais de diffusion de l'information ?

Par 10 janvier 2013 5 commentaires
blog and network

La réponse est oui, mais uniquement pour les actualités dont la teneur est de première importance. Pour les données plus traditionnelles, les médias sociaux l'emportent haut la main.

Les blogs, plus performants que les autres médias sociaux pour diffuser de l'information ? C'est en tout cas ce que semblent indiquer les résultats d'une étude réalisée par un groupe de chercheurs de l'université américaine de Stanford. Avec toutefois un bémol : tout dépend du degré d'importance de l'information. Car en effet plus celle-ci est importante, plus elle se diffuse à travers ce type de médias. Pour en arriver à de telles conclusions, les chercheurs ont mis au point un algorithme, intitulé Infopath, capable de déterminer et de mesurer en temps réel les chemins empruntés par l'information d’un bout à l’autre d’un réseau déterminé.

Tout dépend de la portée de l'information

Ce dernier a été utilisé dans l'analyse de près de 179 millions de recoupes d’informations, extraites de plus de 300 millions de blogs et de 3.3 millions de sites de médias en ligne, sur la période de mars 2011 à février 2012. En étudiant le comportement de chacune des branches du réseau, à savoir la transmission d’une information de nœud à nœud jusqu’au bout de celui-ci, les scientifiques ont ainsi pu déterminer que les blogs était plus efficients que les autres médias sociaux à partager une information, en particulier si celle-ci touche à des événements à portée internationale, comme par exemple les récents conflits en Syrie.

Des chemins également moins linéaires

Par contre, l'étude affirme que cela ne s'applique pas aux informations un peu plus généralistes. De la même manière, les scientifiques ont également pu démontrer que le traitement de ces actualités pouvait soit être continu soit discontinu. En d'autres termes, lorsque l'information est généraliste, elle emprunte généralement des chemins identiques à travers le réseau (même médias d'origine, même temps de diffusion...), alors que plus celle-ci relate un événement ponctuel, mais avec de fortes conséquences moins son cheminement est stable et durable. Ceci indique donc que l'évaporation de ce type d'informations demeure variable et ne peut être que difficilement analysable.

Haut de page

5 Commentaires

Bonjour,

je voulais vous féliciter pour le contenu de cet article.
En effet, suite à sa lecture, je voulais savoir si vous seriez en mesure de me communiquer le lien de cette étude... car je fais un mémoire de fin d'études en rapport aux blogs de tourisme et quelle est leur importance dans le choix de la sestination touristique...

Merci par avance.

Bien cordialement,

Thomas Bilesimo

Soumis par Thomas Bilesimo (non vérifié) - le 11 janvier 2013 à 12h58

Bonjour,

Merci pour votre retour !
Le lien vers l'étude est en hypertexte sur le nom du système, InfoPath.
Bon courage pour votre mémoire !

La Rédaction

Soumis par Mathilde Cristiani - le 11 janvier 2013 à 13h18

Merci pour votre article !

Cela pose le problème des blogs "fourrent-tout" ou quelque peu inutiles... Créer un blog c'est facile. Encore faut il avoir un lectorat intéressé et un sujet intéressant !

Soumis par Florence C. (non vérifié) - le 14 janvier 2013 à 12h47

"tout dépend du degré d'importance de l'information" ... "plus celle-ci est importante, plus elle se diffuse à travers ce type de médias".

Devrait-on en conclure qu'un bon catalogue RSS filtre naturellement son contenu et qu'on se défait des infos-tranquillisantes à la "mémé à perdu son chat" des médias de masse ?

Soumis par Clement (non vérifié) - le 23 janvier 2013 à 19h08

Je n'ai pas pris le temps de lire l'article scientifique référencé. La question que je me pose: pourquoi opposer Blog et réseaux sociaux ?

Hors de son audience régulière, un blog est très utile et efficace comme "réceptacle des contenus" et méthode de référencement auprès des moteurs de recherche. Une fois ce contenu rendu accessible et référencé se pose la question de sa diffusion, rediffusion et plus généralement création de trafic en complément du trafic naturel. C'est à ce niveau que les réseaux sociaux sont un puissant levier de diffusion grâce:

- aux boutons de partage (c'est par ce biais que je suis arrivé sur ce blog)
- aux re-publication suivant les modèles de type "curation" de contenus
- la publication par les auteurs de messages courts et incitants sur les médias et réseaux sociaux mentionnant un lien vers le contenu du blog
- l'utilisation des contenus clé pour susciter des débats / dialogues dans des communautés ou groupes
- la diffusion par email à des abonnés
- la diffusion grâce aux alertes
...

Le contenu est roi ! Quant à la réussite elle est le fruit d'une alchimie complexe. Et les méthodes de relais en font indéniablement partie.

Soumis par Eric d (non vérifié) - le 27 février 2013 à 14h14

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas