Blu-Ray : plus de 23 dollars le film

Par 10 février 2006
Mots-clés : Future of Retail

Pour imposer le Blu-Ray comme le nouveau standard, face à son concurrent, le HD-DVD et à leur prédécesseur, le DVD, Sony a tout intérêt à pratiquer des tarifs raisonnables. Le constructeur...

Pour imposer le Blu-Ray comme le nouveau standard, face à son concurrent, le HD-DVD et à leur prédécesseur, le DVD, Sony a tout intérêt à pratiquer des tarifs raisonnables. Le constructeur japonais compte lancer ses premiers films au format Blu-Ray sur le marché américain d'ici la fin de l'année.
 
Le prix ? Sony Pictures a annoncé un prix de gros (autrement dit, le prix payé par les revendeurs) de 17,95 dollars pour les titres du catalogue et de 23,45 dollars pour les nouveautés. Libre aux revendeurs d'apposer ensuite leurs marges sur ces tarifs, estimées au minimum à 20 %.
 
Le prix au détail devrait atteindre pour le consommateur une trentaine de dollars pour un film du catalogue, contre 35 ou 40 dollars pour une nouveauté. Prix auquel il faudra bien sûr ajouter le montant d'une platine compatible Blu-Ray (ou de la future console de Sony, la PlayStation 3).
 
Stratégie ? Afin d'inciter les consommateurs dotés d'une PSP (console portable de Sony) à franchir le pas qui les sépare du Blu-Ray, le géant nippon pourrait proposer des packs comprenant le même film sur deux supports différents : Blu-Ray bien sûr, et UMD, le format de disque lu par la PSP.
 
En attendant, Sony envisage de tester cette solution avec le DVD. Les premiers packs DVD/UMD devraient être introduits en avril sur le marché américain, pour quatre ou cinq dollars de plus que le film au format DVD seul, alors qu'un film au format UMD est généralement facturé une vingtaine de dollars.
 

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/02/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas