Bluetooth accélère le déploiement des capteurs sportifs

Par 17 octobre 2007
Mots-clés : Smart city

Un standard Bluetooth à basse consommation d'énergie permettra au marché des capteurs utilisés par les particuliers de prendre son essor. Notamment dans le domaine du sport.

Le standard ULP Bluetooth (Ultra Low Power Bluetooth), une déclinaison à bas coût et à faible consommation de la technologie radio, permettra le déploiement massif des capteurs à utilisation personnelle (PAN, pour Personal Area Network), annonce ABI Research. Ainsi, le marché des capteurs PAN utilisant ce standard devrait s'élever à plus de 140 millions d'unités d'ici 2012. Les mondes du sport et des accessoires d'entraînement devraient être les premiers à en bénéficier, avant même ceux de la santé et du bien-être.
 
Des capteurs d'abord utiles au secteur sportif
 
"Alors que les professionnels de santé avaient l'occasion de voir dans les technologies PAN sans-fil une réelle opportunité de réduire le coût global des frais, le secteur ne devrait jouer qu'un second rôle et laisser celui de la santé et de l'exercice physique s'approprier en premier ces nouvelles technologies", déplore Stuart Carlaw, directeur de recherche chez ABI. L'ULP Bluetooth, anciennement appelé Wibree et créé par Nokia, intéresse principalement pour les promesses d'économies d'énergie qu'il véhicule.
 
Un canal marketing pour les marques
 
Une fois intégré à des équipements sportifs, il devrait également être porteur d'une autre promesse, marketing cette fois. Les capteurs PAN utilisés par certaines marques fidéliseront en effet des consommateurs soucieux de retrouver sur d'autres produits des services appréciés sur un achat précédent. "L'expérience Nike+ [qui permet de mesurer et d'enregistrer la distance et la vitesse lors d'une course grâce à un capteur placé dans la chaussure – NDLR] montre clairement l'intérêt d'intégrer les technologies PAN à un large panel de solutions. Les équipements sportifs et les marques leaders doivent trouver leur place au sein des produits électroniques grand public", conclut Stuart Carlaw.
 

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas