La BNF prépare le troisième millénaire avec le programme Gallica. Toute

Par 19 octobre 1997

la bibliothèque François-Mitterrand à Tolbiac sera en fonction dans un an environ. La bibliothèque numérisée est une des préoccupations du président de la BNF. Dès demain, dix-sept postes situés en ...

la bibliothèque François-Mitterrand à Tolbiac sera en fonction dans un an
environ. La bibliothèque numérisée est une des préoccupations du président
de la BNF. Dès demain, dix-sept postes situés en libre accès dans toutes
les salles de lecture permettront d'avoir gratuitement accès à Internet où
la BNF possède déjà un site très fréquenté (www.bnf.fr). Un centre de
formation destiné à favoriser l'usage des ressources d'Internet dans la
recherche s'ouvrira en décembre prochain. Grâce au serveur expérimental
Gallica, 3 000 textes numérisés (un million de pages) seront accessibles,
dès le 10 octobre, sur écran à Tolbiac et à Richelieu, dans un certain
nombre de bibliothèques en France et à l'étranger et sur Internet bien
sûr. Il s'agit là d'une première expérience qui ne concerne que des textes
du XIXè siécle, libres de droits "on attend de cette première des
remontées d'information pour savoir comment le public utilise ce corpus".
Le programme évoluera progressivement vers un choix beaucoup plus large
une fois le problème des droits d'auteur résolu "nous avons conclu un
accord avec le Syndicat des éditeurs qui porte sur près de trente mille
ouvrages déjà numérisés. Pendant deux ans, ils seront diffusés à titre
expérimental sur le réseau intérieur de la BNF. Mais cet accord-cadre sera
insuffisant lorsque nous rendrons accessibles ces documents sur le site
Internet de la BNF. C'est la raison pour laquelle, dans un premier temps,
nous avons décidé de numériser des ouvrages pour lesquels il n'y a pas de
droits d'auteur". "A la fois trop ambitieux, trop encyclopédique et plein
de trous", le programme de numérisation du patrimoine de la BNF est
provisoirement interrompu "nous sommes en train de le repenser". La BNF
voudrait d'abord examiner ce qui existe sur le marché et travailler
étroitement avec ses pôles associés avant de relancer la numérisation
"Inutile de vouloir numériser seul dans son coin l'ensemble des imprimés
de la BNF. Nous devons faire des choix en fonction de ce qui existe
ailleurs". Une fois ces choix effectués, la BNF installera peu à peu ses
collections numérisées sur Internet.
(Le Figaro - Le Monde - 09/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas