Bonne performance du secteur IT tchèque en 2006

Par 26 juillet 2007
Mots-clés : Smart city

Le secteur des services IT aurait nettement décollé en République Tchèque l'an passé selon une étude d'IDC. Cette forte croissance est toutefois à mettre en perspective...

Le secteur des services IT aurait nettement décollé en République Tchèque l'an passé selon une étude d'IDC. Cette forte croissance est toutefois à mettre en perspective.
La croissance du marché des services IT en République Tchèque s'est notablement accélérée en 2006, d'après l'analyste IDC. Le secteur a en effet enregistré une croissance de 16,6% pour atteindre 1,34 milliard de dollars, un résultat à mettre cependant en perspective. Exprimé en couronnes, la monnaie nationale, cette croissance ne s'établit plus qu'à un peu moins de 10% en raison de la baisse qu'a connu la monnaie américaine sur la période. Une économie dynamique et des dépenses d'Etat soutenues ont notamment contribué à ce décollage.

Une prédominance étrangère

Cet essor serait principalement le fait des acteurs étrangers. IBM et HP tireraient leur épingle du jeu en maintenant en 2006 leur position respective de premier et second pourvoyeurs de services IT dans le pays. L'Allemand T-Systems enregistre quant à lui la plus forte progression passant de la huitième à la quatrième place. Seule une entreprise tchèque entrerait dans le top 10 des entreprises IT les plus actives sur le territoire. Les activités d'installation et d'assistance hardware comme logicielle tiennent le haut du pavé avec 27% du marché. Suivent les services de customisation, d'intégration et de outsourcing. 

La finance, premier consommateur de services IT

D'un point de vue sectoriel, le domaine de la finance est le plus dépensier en services IT. Il pèse en effet 24% du total des dépenses sur ce marché. L'Etat participe quant à lui à 18% de l'investissement IT juste devant l'industrie (16%). L'étude souligne néanmoins que, malgré la consolidation que connaît actuellement le marché, il reste relativement fragmenté. Pour Vladimir Kroa, directeur de recherche du département Services d'IDC, "nous pensons que les fusions et acquisitions continueront d'être un important, et pour certaines entreprises, le seul moyen de parvenir à la croissance".   
(Atelier groupe BNP Paribas – 26/07/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas