Bons résultats pour Lycos.

Par 27 août 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Au quatrième trimestre de son exercice fiscal, Lycos a enregistré un chiffre d'affaires de 45,1 millions de dollars, en hausse de 29 % par rapport au trimestre précédent, et de 137 % par rapport au ...

Au quatrième trimestre de son exercice fiscal, Lycos a enregistré un
chiffre d'affaires de 45,1 millions de dollars, en hausse de 29 % par
rapport au trimestre précédent, et de 137 % par rapport au même trimestre
de l'année fiscale 1998. Pour l'ensemble de l'année fiscale close le 31
juillet 1999, Lycos a réalisé des ventes de 135,5 millions de dollars,
contre 56,1 millions de dollars l'année fiscale précédente, soit une
progression de 142 %.
Au cours du dernier trimestre, Lycos a annoncé un contrat de commerce
électronique d'un montant de 135 millions de dollars avec
WingspanBank.com, créé Lycos Ventures, une société Internet de capital
risque de 70 millions de dollars, signé un accord de distribution avec
plusieurs grandes sociétés comme IBM, Packard Bell, RCN, acquis Music
Distribution, l'éditeur de Sonique, l'un des logiciels de téléchargement
de MP3 les plus populaires et lancé une MasterCard Lycos/Fleet Bank.
Le portail Lycos a connu, au cours de son année fiscale 1999, la
croissance la plus rapide. Son audience est passée de 24,5 % à 47,8 %. Le
nombre de pages vues par jour est passé de 24 millions à 70 millions, soit
une progression de 192 %. Le nombre des membres des communautés virtuelles
est passé de 3 millions à 10 millions (+ 235 %). Le nombre d'utilisateurs
enregistrés a progressé de 511 %, de 5,3 millions à 32,4 millions. Les
effectifs sont passés de 346 à 883 (+ 155 %).
Lycos a, au cours de cette année, acquis trois sociétés (WhoWhere, Wired
Digital, Internet Music Distribution), et investi dans sept sociétés
stratégiques (Fairmarket, Valent, NeoPlanet, SmartAge, AdOne, Wit Capital
Group et Frictionless).
Des partenariats ont été signés avec de nombreuses grandes sociétés et de
nouveaux produits ont été lancés.
Lycos s'est associée en Europe à Bertelsmann pour développer dans plus de
onze pays européens des versions localisées.
Lycos France (http://www.lycos.fr) offre une vaste palettes de services
variés. Le lancement de Tripod France (http://www.tripod.fr), permettant à
tous de créer et d'héberger gratuitement sa page web, a permis à Lycos de
devenir aujourd'hui le premier "portail" français à créer des communautés
virtuelles.
(Christine Weissrock - 27/08/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas