L'e-book, facteur de normalisation pour le commerce en ligne russe ?

Par 06 septembre 2010
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Ozon lance un livre électronique qui pourrait amener les internautes à modifier leurs habitudes de paiement, en sécurisant du même coup les transactions en ligne.

Ozon.ru, le pendant russe d'Amazon, vient de présenter à Moscou Ozon Galaxy, présenté par ses promoteurs comme un équivalent local du Kindle. Pourquoi en parler ? Parce que la diffusion massive de livres électroniques auprès des internautes russes pourrait bien les conduire à modifier sensiblement leurs habitudes de paiement. En effet, la carte de crédit fait encore figure dans bien des cas de curiosité dans le pays. Et les consommateurs préfèrent souvent régler leur marchandise à la livraison (et non à la commande), et en espèces sonnantes et trébuchantes.
Commercialiser de biens physiques
Ici, à défaut d'acheter les oeuvres au format électronique via un bon d'achat dans un magasin, il sera naturel de les régler en ligne avec sa carte de crédit. Et pas question de refuser de payer un bien numérique à la livraison. Ce marché, encore embryonnaire avec la présence sur le secteur russe de services comme l'iTunes d'Apple, devrait toucher en priorité les consommateurs les plus aisés. Et venir étoffer les bases de données des cyber-marchands, qui pourront à terme élargir leur offre et explorer de nouveaux segments du commerce en ligne, comme la diffusion et la commercialisation de biens physiques (électro-ménagers, automobiles...) en ligne.
Le livre électronique passe à l'offensive
A noter que l'Ozon Galaxy est vendu en ligne et en partenariat avec l'opérateur OAO Mobile Telesystems, et qui utilise la technologie E-Ink. Il est doté d'un écran de six pouces, fonctionne avec une connexion 3G et donne accès à plus de 25 000 références russes. Avec possibilité de prises de notes électroniques et d'écoute de musique. Une configuration classique qui vient s'ajouter sur les cyber-étales au PocketBook, et qui sera bientôt rejoint sur ce marché par l'Alex Reader, un autre e-book, lointain cousin du Nook de Barnes and Noble.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas