Bourse Direct met en place un nouveau plan de réduction de coût

Par 16 octobre 2002
Mots-clés : Smart city

Dans un contexte toujours difficile, Bourse Direct a réalisé au 1er semestre 2002, clos le 30 juin, un chiffre d’affaires de 3,82 millions d’euros, en baisse de 26 % par rapport au 1er semestre ...

Dans un contexte toujours difficile, Bourse Direct a réalisé au 1er semestre 2002, clos le 30 juin, un chiffre d’affaires de 3,82 millions d’euros, en baisse de 26 % par rapport au 1er semestre 2001 (5,15 millions d’euros). Les mesures de réduction des coûts, initiées en septembre 2000, ont permis de réduire la perte nette part du groupe. Elle s’établit à – 0,88 million d’euros, contre – 1,75 million d’euros au 1er semestre 2001 (- 50 %) et – 2,07 millions d’euros au 2ème semestre 2001 (- 57 %). Avec une perte nette sociale de – 0,56 million d’euros (- 66 %) et une contribution au résultat courant consolidé avant dotation aux amortissements de – 0,39 million d’euros, Bourse Direct se rapproche de l’équilibre financier. Au 1er semestre 2002, Bourse Direct Asset Management enregistre une perte de 0,2 million d’euros, après des investissements importants non récurrents et atteint l’équilibre au 3ème trimestre, grâce à la progression des encours gérés proche de 40 millions d’euros fin septembre. L’objectif communiqué en avril dernier en matière de réduction de coût est dépassé, mais reste insuffisant. La crise actuelle des marchés financiers rend nécessaire un nouveau plan de réduction des coûts. Un nouveau plan d’économie de 1,5 million d’euros en 2003 a ainsi été entériné. Ce plan serait financé par une augmentation de capital d’environ 1 million d’euros assurée par un pool d’investisseurs privés, incluant les fondateurs et actionnaires de la société. Les modalités de cette augmentation de capital ne sont pas encore définies. Au 30 septembre 2002, le chiffre d’affaires de Bourse Direct atteint 1,81 million d’euros, en baisse de 6 % par rapport au trimestre précédent. Le nombre de comptes s’élève fin septembre à 9 469. Le nombre d’ordres exécutés depuis le début de l’année s’établit à 155 138 ordres, en baisse de 27 % par rapport à la même période de 2001. Toutefois, 54 184 ordres ont été exécutés au 3ème trimestre 2002, soit une reprise de 14 % par rapport au trimestre précédent. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 16/10/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas