Quand le boursicotage s'inspire des logiques communautaires

Par 02 novembre 2012
poignée de mains

eToro combine les mécanismes communautaires au monde du trading. Celui-ci repose sur un réseau mondial et ses membres peuvent investir et commercer en prenant exemple sur les meilleurs éléments.

eToro a été l'un des premiers réseaux à se lancer sur le créneau du trading social et compte plus de 2,5 millions d'utilisateurs dans 140 pays. Récemment, la plateforme a lancé ses services en Espagne et vient d'être récompensée par le "prix du meilleur outil de trading social" par MSM Media, à l’occasion des UK Forex Awards 2012, par une communauté de traders et investisseurs privés. L'occasion de revenir sur le concept. La plateforme, baptisée OpenBook, repose sur une communauté financière connectée avec un site de trading en ligne permettant d'acheter et de vendre des devises, des matières premières ou encore des indices en ligne. Elle permet aux utilisateurs de discuter, partager et copier en temps réel les opérations de n'importe quel membre du réseau, mais aussi de mettre en place un portefeuille de valeurs en prenant exemple sur les individus qui réussissent. L'idée? Rendre le trading transparent, simple et accessible à tous. "Notre démarche a été de prendre le meilleur des réseaux sociaux et de le connecter avec le monde de la finance", explique à L'Atelier Alon Levitan, directeur de la stratégie et du marketing chez eToro.

Copier les meilleurs traders

"Ce qui est intéressant chez eToro, c'est que la plateforme utilise des mécanismes d'incitations ludiques et communautaires pour encourager les gens à investir", note Philippe Torres, Directeur du conseil et de la stratégie numérique à L'Atelier. En effet, en se créant un compte sur le site, chaque membre doit investir au minimum 100 dollars sur eToro. Le site met à disposition un tableau de bord qui permet de classer les meilleurs traders du réseau en fonction de leurs gains réels, - c’est-à-dire combien ils ont gagné en pourcentage par rapport à leur investissement initial - leur nombre de followers et de copieurs et de les prendre en modèle les meilleurs traders. Copier un membre signifie réaliser certaines ou toutes les mêmes actions que lui automatiquement en décidant d'un montant alloué pour le copier. Il est possible de consulter le profil de chaque membre du réseau, et d'observer ses statistiques, ses opérations récentes, celles en temps réel et son goût du risque. Chaque membre peut se donner des conseils sur leurs opérations.

Le trading devient automatique

Ces principes communautaires deviennent des modèles. En effet, "cette initiative repose sur le 2.0 qui est aujourd'hui un standard qui s'applique à tous les domaines", dit Philippe Torres. A en croire Alon Levitan, le système serait efficace et aurait permis de constater que "les personnes qui faisaient du trading manuellement était rentable de 50 à 60% alors que le trading automatique permettait de l'être de 94 à 98%", souligne t-il. eToro permettrait ainsi d'éduquer n'importe qui au domaine de la finance. "Reste que si eToro permet aux utilisateurs de s'inspirer des meilleurs traders, les copier ne leur permettrait cependant pas de profiter pleinement de la pédagogie", note ainsi Philippe Torres. Un accès gratuit à un trading d'entraînement et au trading réel est également disponible sur la plateforme. Il est possible d'utiliser de la monnaie virtuelle avec un compte demo ou bien de miser de l'argent pour les professionnels.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas