Boursorama revient dans le vert et rachète l'allemand Veritas

Par 15 février 2005
Mots-clés : Smart city

Boursorama vient de sortir de la zone rouge. Le site d'informations boursières en ligne vient de publier un bénéfice net de 12,3 millions d'euros. En 2003, le courtier avait dégagé une perte de...

Boursorama vient de sortir de la zone rouge. Le site d'informations boursières en ligne vient de publier un bénéfice net de 12,3 millions d'euros. En 2003, le courtier avait dégagé une perte de 8,3 millions d'euros. Côté exploitation, Boursorama revient également dans le vert, avec un bénéfice de 14,9 millions d'euros contre une perte, en 2003, de 8,3 millions d'euros.
Un succès que le spécialiste de l'information boursière explique par l'acquisition de nouveaux clients à fort potentiel et par l'élargissement de son activité. Sur l'exercice 2004, Boursorama a vu ses encours totaux progresser de 27,5 %, à 2,9 milliards d'euros, parallèlement à l'augmentation de la commission brute soumise à chaque ordre -19,4 euros, contre 17,9 euros en 2003 - qui a permis à Boursorama de compenser le tassement du nombre de transactions (en baisse de 6 %).

En ce qui concerne les nouvelles activités du courtier, l'on notera que Boursorama Vie, lancé en mars 2004, comptait à fin décembre 3500 comptes (dont 50 % de nouveaux clients) et plus de 102 millions d'euros d'encours. L'encours en OPCVM a progressé de plus de 46 % sur un an et s'inscrit à 345 millions d'euros. Au total, Boursorama a annoncé avoir collecté au cours de l'exercice plus de 187 millions d'euros d'encours sur ses produits d'épargne.

Sur Internet, l'activité a progressé de 49 % par rapport à l'exercice précédent avec un chiffre d'affaires de 7,6 millions d'euros. Outre la progression régulière de la communication financière des sociétés cotées sur le portail Boursorama, cette croissance s'explique aussi par l'arrivée de nouveaux annonceurs dans le domaine de la publicité commerciale (automobile, IT, voyagiste,...) et par la réalisation de sites boursiers pour compte de tiers (TF1, Investir, Les Echos, Crédit du Nord).

Parallèlement à la publication de ses résultats, Boursorama a indiqué avoir racheté la part totale du capital de l'allemand Veritas détenue par Société Générale Asset Management. Soit 65 % du capital, pour un montant de 9,75 millions d'euros payés en numéraire. En ce qui concerne les 35 % restants, Boursorama affirme être en négociation exclusive avec leurs détenteurs.

(Atelier groupe BNP Paribas - 15/02/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas