Brad Greenspan crée une société pour investir en Asie

Par 24 août 2006 3 commentaires

Brad Greenspan, le fondateur de MySpace, a annoncé la semaine dernière la création d'une nouvelle compagnie : BroadWebAsia. Au travers de cette société, Brad Greenspan espère profiter de l'essor d'Internet en Asie et notamment en Chine.

Des accords ont déjà été conclus pour investir et nouer des partenariats avec 20 sociétés chinoises du Web. BroadWebAsia souhaite réunir 50 millions de dollars pour des investissements et des acquisitions sur le marché chinois. Bbmao.com, un méta moteur de recherche, est son premier investissement : 1,15 million de dollars pour cette jeune société de 15 personnes créée en 2005. Bbmao.com, qui intégre les dernières tendances du Web2.0 comme le "social bookmarking", a déjà été sélectionné dans le Top 100 des startups les plus prometteuses selon le Red Herring Asia.

Haut de page

3 Commentaires

Merci à vous d'avoir mis en place ce blog sur les TIC et l'Asie (marché si prometteur, et en même temps si particulier (droits d'auteurs, copies, etc) que l'Asie).
Article très intéressant, je ne connaissais pas du tout ces problèmes par rapport à eUniverse - Intermix,
ayant consacré une grande partie de ma dernière année universitaire à l'étude de plateformes telles que MySpace (entre autre chose), j'avais vaguement entendu parler de problèmes juridiques liés à Greenspan.
Je me demande cependant si ces problèmes étaient si récurrents dans le reste de la structure (après que Greenspan soit partie, eUniverse a changer en Intermix apparement).
Je crois également que Chris Dewolfe a lancé AdAware (si je ne m'abuse), un des anti-spyware les plus réputés sur Internet, ca serait assez ironique qu'il lance des spywares à côté (mais possible...).
En tout les cas, ces démélés ne pourraient faire oublier l'immense succès qu'est MySpace, succès qui à mon avis repose en grande partie sur l'analyse très fine faite par Chris Dewolfe et Tom Anderson des spécifités du médium Internet, et leur réponse : ouverture maximale (on peut poster des vidéos utilisant des technologies concurrentes à MySpace Video : YouTube, DailyMotion, YahooVideo), ouverture dans le design de sa propre page, marketing et com réalisé par les membres de MySpace ayant le plus d'intérêts à se faire connaître (groupes de musique par exemple), et donc quasi aucun coût d'acquisition, etc, etc, etc.

Analyse que peu d'entreprises ont été capables de fournir jusqu'ici, particulièrement ceux qui ne sont pas des "pure players", mais d'autres également (AOL par exemple).

Soumis par Carl Hallard (non vérifié) - le 20 septembre 2006 à 20h55

Bonjour, je repond a l'intention de Carl Hallard qui a répondu de maniére trés intéressante sur la source du succés de MySapce. Etudiant egalement le sujet je souhaiterai savoir si éventuellement il serait possible d'avoir un peu d'information complémentaire sur le sujet. si ton sujet est en ligne pourrais tu m'indiquer où? en te remerciant
Delphine

Soumis par Delphine Descamps (non vérifié) - le 18 octobre 2006 à 16h02

Mea Culpa,
je m'étais abusé pour AdAware et Chris Dewolfe,
cependant il me semble bien avoir lu que Chris Dewolfe avait travaillé dans ce domaine,
désolé de ne pas avoir corriger mon erreur plus vite.. beaucoup de travail..
sinon le reste est correct.

Sinon merci bcp pour ton commentaire Delphine,
je n'ai pas d'article spécifique dessus encore sur mon blog, mais la majorité des posts tournent autour du marketing viral (avec lequel je fais une grosse distinction par rapport au buzz marketing):
http://carlhallard.typepad.com/carl_hallard/2006/07/de_la_diffrence_1.html

et pas mal de posts tournant autour de ces sujets:
http://carlhallard.typepad.com/

Si tu as d'autres questions n'hésites pas, je te répondrai avec plaisir, et je suis même curieux de savoir sur quoi tu travailles:
carl.hallard@gmail.com

Soumis par Carl Hallard (non vérifié) - le 20 octobre 2006 à 00h08

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas