Le braille s'invite sur les téléphones tactiles

Par 01 avril 2009
Mots-clés : Smart city

Les mobiles à écran équipés de dispositifs de pointage étaient l'apanage des personnes voyantes. Dorénavant, les malvoyants pourront eux aussi lire, grâce à des vibrations.

Les malvoyants étaient exclus de l'utilisation des appareils tactiles. Pour y remédier, une équipe de chercheurs a mis au point un système qui permet à l'écran de vibrer afin de reproduire les caractères en braille. Ce, grâce à un appareil piézoélectrique implanté directement dans l'écran. Celui-ci envoie une impulsion électrique lors du contact avec le doigt, ainsi, une personne malvoyante devient capable d'utiliser un téléphone tactile.
Des vibrations rapides
Pour reproduire le langage braille, l'appareil est équipé d'un logiciel qui représente un point par une unique vibration courte et forte, l'absence de point par une série de petites vibrations faibles. L'écran reproduit le caractère en vibrant la séquence de six points avec un intervalle de trois cent soixante millisecondes. Deux méthodes ont été testées sur un téléphone Nokia 770 Internet Tablet. La première est de partir du coin supérieur gauche de l'écran et de suivre l'écran de façon horizontale. La seconde est de simplement poser son doigt sur l'écran et d'attendre les vibrations, comme pour du morse.
Une lecture encore lente
Cette méthode s'est révélée la plus efficace. "Les premières lectures sont compliquées car différentes de tous ce que les malvoyants ont précédemment expérimentés" avertit Jussi Rantala directrice du projet à l'université de Tampere. Une fois habitué, l'utilisateur est capable de comprendre un caractère en à peine plus d'une seconde. Pour mémoire, un caractère en braille standard est représenté dans une matrice de six points sur deux colonnes. Chaque caractère est formé par une combinaison en relief de ces points.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas