BravoBuild lance son offre e-commerce sur le marché français.

Par 08 mars 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

Créée en Italie en juillet 2000 à l’initiative du Groupe Italcementi, la place de marché européenne BravoBuild, dédiée au secteur de la construction, lancée en octobre dernier, accompagne les prof...

Créée en Italie en juillet 2000 à l’initiative du Groupe Italcementi, la
place de marché européenne BravoBuild, dédiée au secteur de la
construction, lancée en octobre dernier, accompagne les professionnels
dans la gestion de leurs transactions de matériels, matériaux et
prestations et met à leur disposition des services à valeur ajoutée.
Depuis son lancement, de nombreuses enchères ont été réalisées.
Aujourd’hui, BravoBuild poursuit son développement européen par la France
et l’Espagne.
La filiale française est opérationnelle depuis le 1er janvier 2001.
BravoBuild développe de nouveaux modes d’interactions entre acheteurs et
vendeurs du monde de la construction. BravoBuild, pour les transactions
d’un montant élevé, accélère les négociations commerciales en organisant
des «Enchères d’achat» en ligne. Par ailleurs, BravoBuild met au service
des vendeurs des outils de promotion: annuaires interactifs, outils
d’identification, catalogues produits, leur permettant de réduire leurs
coûts commerciaux. De plus, BravoBuild met à la disposition de ses clients
une équipe de chargés d’affaires, issus du monde de la construction,
implantés régionalement dans toute la France.
Dès aujourd’hui, BravoBuild propose un ensemble de fonctionnalités et de
services qui sera enrichi progressivement:
Fonctionnalités e-commerce: consultation de fournisseurs automatisée,
enchères d’achat, catalogues produits (au cours du 2ème trimestre);
Services à valeur ajoutée: conseil d’achat et identification de
fournisseurs en amont de la transaction, annuaires cartographiques
interactifs, hébergement de pages de présentation des membres de la
communauté BravoBuild (BravoStore), carte prépayée d’achat BravoCard et
services financiers (au cours du 2ème trimestre).
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 08/03/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas