BreezyPrint simplifie l'impression depuis un BlackBerry

Par 07 avril 2010
Mots-clés : Smart city

Pour imprimer une pièce jointe - tous formats confondus - il suffit de la sélectionner et de l'envoyer à l'une des imprimantes préselectionnées, quelle que soit sa marque. Les fichiers sont stockés et encryptés sur un serveur dédié.

Si les smartphones permettent d'accéder et de recevoir des documents en toute situation, il n'est pas toujours aisé de les consulter sur un petit écran. Dans ces cas-là, c'est encore souvent la traditionnelle lecture sur papier qui prime. Dans ce but, Accipiter Innovations lance BreezyPrint. Un système qui permet d'imprimer courriels et pièces jointes depuis un BlackBerry sur une imprimante, peu importe sa marque. Le tout, en quelques secondes. Les documents sont en effet envoyés sur un serveur dédié qui fait le lien avec la machine. Pour en profiter, il faut télécharger le logiciel mis au point par Accipiter Innovations sur son ordinateur et le synchroniser avec son smartphone. Puis configurer les imprimantes qui seront utilisées.
Télécharger le logiciel et configurer les imprimantes
Pour cela, il est nécessaire que son ordinateur ou tout autre sur lequel on a installé une version de BreezyPrint soit connecté aux machines. Lorsque l'utilisateur souhaite éditer un fichier, il doit ensuite sélectionner l'onglet "imprimer" ajouté au menu lors de l'ouverture d'un courriel. Puis indiquer quel document doit être édité, et sur quelle imprimante. Cela envoie les fichiers sur le serveur central. "Toutes les minutes, l'ordinateur de l'utilisateur effectue une mise à jour afin de voir si de nouveaux documents se trouvent prêts à imprimer", explique Jared Hansen, fondateur d'Accipiter Innovations, à L'Atelier. "Si tel est le cas, il le télécharge et le décrypte, avant de l'envoyer à l'imprimante sélectionnée". Les fichiers sont alors directement publiés, quel que soit leur format.
Des messages encryptés
BreezyPrint précise ainsi qu'il est possible d'imprimer un document PowerPoint même si son ordinateur n'est pas capable de le lire. En ce qui concerne la sécurité, l'ensemble des échanges se fait via le protocole https. Avant d'être stockés sur le serveur, les fichiers sont encryptés via le système AES-128 (Advanced Encryption Standard). "Tout contenu à imprimer est encrypté, ce qui fait que même l'équipe de BreezyPrint ne peut y accéder", souligne Jared Hansen. Pour les retrouver, il est nécessaire d'entrer un mot de passe et un identifiant, eux aussi encryptés. Une version iPhone et Android devraient suivre prochainement.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas