Les Brèves :

Par 09 octobre 2001
Mots-clés : Europe

Un panel d’actionnaires internautes, les @ctionnautes constitué par Boursorama et TLB, viennent d’élire le site Internet de Bourse Direct, http://www.boursedirect.com, meilleur site des sociétés du ...

Un panel d’actionnaires internautes, les @ctionnautes constitué par
Boursorama et TLB, viennent d’élire le site Internet de Bourse Direct,
http://www.boursedirect.com, meilleur site des sociétés du nouveau marché.
A l’occasion de la remise des prix organisée chez Boursorma, Bourse Direct
a reçu le BoursoScan 2001, dans la catégorie « meilleur site d’information
pour le Nouveau marché ».
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 9/10/2001)

Le prix du jeune dirigeant des techniques de l’information et des
télécommunications a été créé en octobre 1998, à l’initiative de la
filiale française de tmp worldwide executive search.
Objectifs : identifier les candidats dont l’expérience professionnelle, la
qualité et la personnalité laissent penser qu’ils seront les grands
dirigeants de demain. Deux conditions sont à respecter pour participer :
avoir moins de 35 ans et avoir (ou avoir eu) la responsabilité d’un compte
d’exploitation.
Les membres du comité de parrainage viennent d’annoncer les noms des trois
finalistes pour la sélection 2001 :
Cédric Bannel (34 ans, français), créateur en avril 2000 de caradisiac SA
(Paris), un site spécialisé dans la vente de véhicules d’occasion sur
Internet, dont il assure les fonctions de Président.
Jean Ferré (32 ans, français). Il rejoint Arisem (Paris), une société
créée en février 1996, intervenant dans l’application pour intranet
d’entreprise et site web, l’édition de logiciel intégrant la technologie
d’analyse sémantique multilingue. Il contribue à développer la société,
tout d’abord en tant que responsable commercial, puis directeur général et
enfin président du directoire.
Marc Mayor (33 ans, Suisse). Il crée et préside en janvier 1999
bfinance.com, une plate-forme transactionnelle permettant aux entreprises
d’optimiser leurs placements et financements. Ce système, installé en
France, au Royaume-Uni et en Allemagne, a géré 4 milliards d’euros de
transactions en 18 mois d’activité et généré un chiffre d’affaires de 2
millions d’euros la deuxième année, contre 100 K euros la première année.
Le lauréat sera désigné par le jury, à l’issue du grand oral le mardi 16
octobre, au Cercle Interallié à 16 h 30.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 9/10/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas