Les Brèves

Par 30 août 2002

Le franc a disparu de la circulation depuis janvier. Toutefois, selon la douzième vague de l’Eurobaromètre Ipsos-JDD, les trois quarts des Français interrogés estiment qu’il leur faudra encore ...

Le franc a disparu de la circulation depuis janvier. Toutefois, selon la douzième vague de l’Eurobaromètre Ipsos-JDD, les trois quarts des Français interrogés estiment qu’il leur faudra encore « quelques mois » (34 %), voire « quelques années » (41 %) pour ne plus avoir à effectuer la conversion de l’euro en franc. Au lendemain de l’arrivée de l’euro, 9 % seulement d’entre eux pensaient que la période d’adaptation dépasserait l’année. 48 % souhaitent aujourd’hui que le double affichage des prix soit conservé « au-delà de 2002 », contre 21 % en février dernier. Par ailleurs, 43 % des Français estiment que la mise en place de l’euro a rendu leurs vacances plus chères, tandis que 35 % pensent « que cela n’a pas eu d’influence sur le coût des vacances ». (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 30/08/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas