Les Brèves

Par 11 septembre 2002
Mots-clés : Amérique du Nord, Europe

Il y a un an, les Etats-Unis étaient victimes d’une vague d’attentats sans précédent. Deux avions de lignes détournés s’écrasent sur les deux tours jumelles du World Trade Center. La première ...

Il y a un an, les Etats-Unis étaient victimes d’une vague d’attentats sans précédent. Deux avions de lignes détournés s’écrasent sur les deux tours jumelles du World Trade Center. La première des deux tours, hautes toutes deux de 410 mètres, s’effondrent 102 mn après le premier crash. Quelques instants plus tard, la seconde tour s’effondre elle-aussi. Presque au même moment, un troisième avrion s’écrase sur le Pentagone. Une heure et demi plus tard, un quatrième avion s’écrase à Pittsburgh en Pennsylvanie. On apprend avec stupeur et consternation que plus de 3 000 personnes sont mortes ou portées disparues. L’espace aérien des Etats-Unis est alors fermé, tous les vols ont interrompus, les aéroports sont fermés et les liaisons ferroviaires suspendues. Aujourd’hui, les Etats-Unis et un grand nombre d’autres pays commémorent avec émotion cette date. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 11/09/2002) La Sofres a réalisé pour le compte de la French American Foundation une enquête « Regards croisés franco-américains », en France et aux Etats-Unis. Aujourd’hui, 39 % des Français affirment éprouver de la sympathie pour les Etats-Unis, contre 41 % en mai 2000. 50 % des Américains éprouvent de la sympathie pour les Français, contre 45 % il y a deux ans. 79 % des Français interrogés n’aimeraient pas vivre aux Etats-Unis (81 % en mai 2000). 74 % des Américains n’aimeraient pas vivre en France. Pour 50 % des Français et 68 % des Américains, la France et les Etats-Unis sont avant tout des partenaires. 57 % des Français et 41 % des Américains estiment que la France se comporte vis-à-vis des Etats-Unis comme un allié pas toujours fidèle, contre respectivement 54 et 36 % en mai 2000. A cette époque, 43 % des Américains considéraient que la France se comportait comme un allié fidéle vis-à-vis des Etats-Unis. Dans une vingtaine d’année, l’Union Européenne sera devenue aussi puissante que les Etats-Unis dans le domaine économique pour 44 % des Français et 28 % des Américains et dans les relations internationales (respectivement 45 et 36 %). Une grande majorité des Français (49 %) et des Américains (64 %) pensent que l’UE sera moins puissante que les Etats-Unis dans le domaine militaire. Pour 75 % des Français et 14 % seulement des Américains, la France fonctionne plutôt mieux que les Etats-Unis dans le développement des nouvelles technologies. Les Etats-Unis évoquent en premier lieu la puissance pour 73 % des Français. 64 % des Français reprochent aux Etats-Unis de protéger et d’étendre les intérêts et les investissements américains dans le monde. 62 % reprochent aux Etats-Unis de vouloir imposer leur volonté au reste du monde. 47 % des Américains situent la France, d’un point de vue économique, entre la 5ème et la 10ème place dans le monde. Les Américains jugent que la France est leader mondial dans le domaine du vin (85 %), de la mode (79 %) et de la culture (61 %). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 11/09/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas