Les Brèves

Par 28 janvier 2003
Mots-clés : Europe

Gerhard Eschelbeck, CTO et vice président de l’ingénierie de Qualys, figure dans la liste des 25 CTO les plus influents publiée dans son numéro du 9 décembre dernier, par Info World Media Group ...

Gerhard Eschelbeck, CTO et vice président de l’ingénierie de Qualys, figure dans la liste des 25 CTO les plus influents publiée dans son numéro du 9 décembre dernier, par Info World Media Group, éditeur d’analyses en technologies et stratégies d’entreprises, via ses supports papier et en ligne, de recherche et évènementiels. Gerhard Eschelbeck, expert en sécurité informatique et systèmes distribués, a été retenu pour sa forte contribution au secteur de la sécurité Internet et plus particulièrement dans le domaine de l’automatisation des applications de sécurité. Les « 25 CTO les plus influents » regroupent des décideurs informatiques de marque représentant divers secteurs, de l’industrie automobile et du transport aux services de sécurité et au gouvernement fédéral américain. Ces CTO sont parvenus à aller de l’avant en dépit d’une phase de décroissance. Ils ont contribué à l’augmentation des résultats de leurs entreprises, développé des innovations stratégiques, rationalisé les processus et infrastructures et accru leur influence au sein et au-delà de leurs entreprises. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 28/01/2003) La Fondation Aventis – institut de France, promotrice en France des « Tremplins de la Création d’Entreprise en Santé Humaine » depuis 1998, vient d’annoncer les résultats de la sélection des dix projets qui seront accompagnés tout au long de l’année pour asseoir leur développement. Les dix lauréats sont : Atlanchim (nantes), Ariana Pharmaceutical (Paris), Helios BioSciences (Paris), BT Pharma (Midi-Pyrénées), Endotis Pharma (Lille), GenePep (Montpellier), Gensodi (Marseille), Mondul-Bio (Marseille), Nokad Biotechnologie (Evry) et le Pysiogenex (Toulouse). Les lauréats bénéficient d’une gamme de soutiens et de services aptes à garantir leur développement dans la durée. Chaque projet recevra une somme de 31 000 euros, le label de la Fondation Aventis-Institut de France, le conseil d’experts d’Aventis, le parrainage de membres de l’OTECI, une formation sur mesurée délivrée par l’IMRI et l’accès au réseau formé par les 32 jeunes start up en santé que compte déjà le Club ALFA (association des lauréats de la fondation aventis). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 28/01/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas