Brèves : Les appels fixe vers mobile devraient baisser de 15 % en 2005... La mystérieuse panne de France Télécom élucidée... Sept opérateurs asiatiques et australien vont créer un réseau de téléphonie mobile unifié...

Par 03 novembre 2004
Mots-clés : Digital Working, Europe

Les appels "fixe vers mobile" devraient baisser de 15 % en 2005 - Mardi, l'Autorité de Régulation des Télécommunications a proposé d'imposer à chacun des trois opérateurs de téléphonie mobile une...

Les appels "fixe vers mobile" devraient baisser de 15 % en 2005 - Mardi, l'Autorité de Régulation des Télécommunications a proposé d'imposer à chacun des trois opérateurs de téléphonie mobile une baisse des tarifs de gros de 36 % en deux ans. Cette action permettra des baisses correspondantes des prix de détail des appels fixe vers mobile au bénéfice du consommateur de l'ordre de 11 % en 2005 et de 15 % en 2006. Une troisième baisse pourrait avoir lieu en 2007, mais l'ART n'a pas su en préciser l'importance.

La mystérieuse panne de France Télécom élucidée - Nous relations dans la Lettre de l'Atelier d'hier l'incident survenu pendant une bonne partie du week-end dernier sur le réseau de téléphonie fixe de l'opérateur historique France Télécom. Après enquête, celui-ci a fait savoir que la cause du ralentissement de l'écoulement du trafic résidait dans une anomalie logicielle.

Localisée dans un équipement de traitement de la voix sur IP, celle-ci a provoqué une défaillance dans le formatage de la numérotation de certains appels. Ces anormalités ont déclenché les protections de sécurité de vingt-six commutateurs (sur un total de plus de 600) pour éviter une panne du réseau. Selon France Télécom, le déclenchement de ces protections a eu pour effet de ralentir momentanément l'écoulement du trafic de ces commutateurs, réduisant de moins de 1 % l'efficacité des appels émis.

Sept opérateurs asiatiques et australien vont créer un réseau de téléphonie mobile unifié - Des opérateurs philippin, indonésien, indien, taïwanais, malaisien, singapourien et australien ont créé une société commune qui sera chargée de mettre au point, d'ici le début du deuxième trimestre 2005, un réseau régional unifié. Réunissant à eux sept 56 millions d'abonnés, les opérateurs disposeront d'une représentativité égale au conseil d'administration et au capital de la nouvelle société. L'investissement de celle-ci dans la constitution de son réseau pourrait atteindre les 40 millions de dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas - 03/11/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas