Brèves : Envoyer un email à Dieu, c'est possible... Le site Internet du Sénat rafraîchi... Vous avez reçu un SMS de la police...

Par 17 février 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Envoyer un email à Dieu, c'est possible – Les voies du Seigneur ne sont peut-être pas aussi impénétrables qu'on a bien voulu nous le faire croire. En effet, il est désormais possible de faire...

Envoyer un email à Dieu, c’est possible – Les voies du Seigneur ne sont peut-être pas aussi impénétrables qu’on a bien voulu nous le faire croire. En effet, il est désormais possible de faire passer un message à Dieu en Lui envoyant… un e-mail ! Avant, il fallait Lui glisser une note dans le Mur des lamentations. Merci Bezeq, l’opérateur téléphonique israélien, qui proposait déjà ce service par fax et pense que désormais les messages à Dieu vont se multiplier comme les pains. Selon l’opérateur, les messages ne sont pas lus par des tiers. Une assertion quelque peu démentie par ses employés, qui affirment que certains « clients » envoient la même demande à Dieu tous les mois ! Le site Internet du Sénat rafraîchi – Simplification de sa palette de couleurs, nouveaux accès directs aux lois et rapports parlementaires… Le site officiel du Sénat s’est offert un petit lifting, qui aura pour principal avantage de diviser par deux le temps de chargement de sa page d’accueil. Contenant plus de 800.000 pages de documentation, le site du sénat est en outre compatible avec les outils adaptés aux malvoyants et les navigateurs dotés d’un système de synthèse vocale. www.senat.fr Vous avez reçu un SMS… de la police - En Allemagne, les policiers chargés d’enquête pourront désormais solliciter la population… par SMS ! C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Intérieur Otto Schily, précisant que le SMS pourrait « apporter une aide précieuse à la recherche de personnes portées disparues, en particulier d’enfants ». Certains professionnels, comme les chauffeurs de taxi ou les employés des transports en commun, qui sont en perpétuel contact avec le public, devraient être particulièrement sollicités par la police allemande. (Atelier groupe BNP Paribas – 17/02/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas