Brèves : l'ère du numérique entre au cimetière... Les Alsaciens s'auto-promeuvent...Le succès du site du ministère de la défense sur les poilus

Par 14 novembre 2003

Premier cimetière interactif – C'est une première en France! La société Ultimedia a mis en place à l'entrée du cimetière de Saint-André La Roche, dans les Alpes Maritimes, la première borne ...

Premier cimetière interactif – C’est une première en France! La société Ultimedia a mis en place à l’entrée du cimetière de Saint-André La Roche, dans les Alpes Maritimes, la première borne interactive d’orientation. Intégrant le logiciel « Novae », ces bornes permettront, sur saisie d’un nom, d’obtenir l’emplacement de la sépulture recherchée et le plan du cimetière détaillé. Une option permet même de laisser un message de condoléances ou de lire la biographie d’un défunt. Pour l’anecdote, rappelons le slogan d’Ultimedia : « Ultimedia dépasse les bornes depuis dix ans » !! Alsace : un nouveau site de promotion de la région - C’est un moyen original de promouvoir sa région. Le comité régional du tourisme (CRT) d’Alsace vient de lancer un site Internet proposant aux Alsaciens de se faire les ambassadeurs de leur région. Concrètement, les « alsanautes » pourront depuis ce site web transmettre à leurs amis des photographies, des recettes de cuisine, des jeux, etc. qui reflètent la spécificité du patrimoine alsacien selon eux. Le CRT mise aussi sur la contribution des alsaciens à l’enrichissement du site : ils pourront proposer divers documents (images, histoires, etc.) à mettre en ligne. (voir www.alsanautes.com) Le site consacré aux poilus rencontre un franc succès - Il y a cinq jours, le ministère de la défense ouvrait un site Internet présentant les actes de décès numérisés des hommes morts pour la France pendant la première guerre mondiale. Sur ces actes figurent l’état civil des combattants, leur matricule, la ville de leur détachement, le lieu et les circonstances de leur mort. Aujourd’hui, les créateurs de ce concept sont impressionnés par le succès du site web, qui a été visité par plus de 275.000 internautes depuis 166 pays. Un succès qui devrait encourager le ministère à étendre la base de données en 2004 et 2005 aux autres conflits français. (voir www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr) (Atelier groupe BNP Paribas – 14/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas