Brèves : Logiciel anti-spam... Produits Microsoft : effets sur les ventes des failles de sécurité... Loi anti-spam : premier accusé...

Par 27 octobre 2003

Nouveau logiciel contre le spam – Webwasher, l'éditeur de logiciels de sécurité des contenus Internet lance SpamEquatorPrime. Dédié à la lutte contre les courriers électroniques non sollicités ...

Nouveau logiciel contre le spam – Webwasher, l’éditeur de logiciels de sécurité des contenus Internet lance SpamEquatorPrime. Dédié à la lutte contre les courriers électroniques non sollicités, ce logiciel combine statistiquement les résultats individuels d’un maximum de six méthodes complémentaires de détection des messages indésirables pour formuler une unique probabilité. S’adaptant à divers environnements d’entreprise, le prix de SpamEquatorPrime est fonction du nombre d’utilisateurs dans l’entreprise et de la durée des licences. Microsoft commence à pâtir des failles de sécurité – Le titre Microsoft a perdu 8 % à Wall Street vendredi. En cause ? L’annonce en fin de semaine par la firme d’une baisse de ses ventes aux entreprises, attribuée aux failles de sécurité des produits Microsoft. Des failles dont certains virus, comme Blaster ou Sobig avaient profité pour contaminer des milliers d’ordinateurs dans le monde. Ces mauvais résultats pourraient se traduire par un nouvel effort de Microsoft en matière de sécurité. La loi anti-spam frappe pour la première fois.. – La société californienne PW Marketing vient de faire les frais de la loi anti-spam en vigueur depuis 1998 en Californie. Accusés d’avoir envoyé des millions de messages publicitaires non-sollicités, les propriétaires de cette entreprise ont été condamnés au versement de 2 millions de dollars d’amende, assorti d’une interdiction de dix ans de gérer toute entreprise de publicité sur Internet sans en avoir informé la justice au préalable. (Atelier groupe BNP Paribas – 27/10/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas