Brèves : NTT DoCoMo supprimera bientôt les portables 2G... Apax Partners prêt à mettre la main sur Outremer Telecom... Privatisation de Cesky Telecom : cinq opérateurs intéressés...

Par 29 novembre 2004
Mots-clés : Digital Working, Europe

NTT DoCoMo supprimera bientôt les portables 2G - Il faut parfois savoir tourner la page. Oui, mais pas trop vite. L'opérateur nippon de téléphonie mobile NTT DoCoMo va peut-être un peu vite en...

NTT DoCoMo supprimera bientôt les portables 2G - Il faut parfois savoir tourner la page. Oui, mais pas trop vite. L'opérateur nippon de téléphonie mobile NTT DoCoMo va peut-être un peu vite en besogne : il a annoncé qu'à partir de 2012 il commencerait la suppression de tous les téléphones portables de seconde génération. Aujourd'hui, 85 % des utilisateurs dans l'archipel utilisent un téléphone de deuxième génération. Certes, les abonnés ont tout de même huit ans pour se mettre à la 3G. Sauf que les appareils sont plus coûteux, de même que les services. Rien ne dit pour l'instant que les utilisateurs seront prêts à accepter de réelles hausses de leurs factures téléphoniques pour jouir de la visiophonie et d'Internet sur leur téléphone...

Apax Partners prêt à mettre la main sur Outremer Telecom - Le fonds d'investissement Apax Partners a annoncé qu'il s'apprêtait à prendre le contrôle de l'opérateur Outremer Telecom, qui détient actuellement 25 % de parts du marché de la téléphonie dans les départements d'outre-mer. Aucun montant n'a été dévoilé... Le quotidien Les Echos estime cependant que l'opération coûterait 70 millions d'euros environ. Celle-ci doit encore être validée par les autorités françaises à la concurrence.

Privatisation de Cesky Telecom : cinq opérateurs intéressés - Elle traîne, elle traîne, la privatisation de l'opérateur tchèque Cesky Telecom. Et pourtant, tout pourrait bien se concrétiser cette semaine. Ce mercredi, le gouvernement doit faire savoir quelle méthode il a retenue pour vendre les 51,1 % que l'Etat détient encore dans ce monopole du pays. L'opération pourrait rapporter deux milliards d'euros au pays. Entre offre publique et vente à un investisseur, la classe politique a du mal à s'accorder.

Officiellement, deux opérateurs ont déjà fait savoir qu'ils étaient candidats à une reprise de l'ancien monopole : Swisscom et TDC. Officieusement, trois autres opérateurs supplémentaires seraient intéressés par Cesky Telecom : les noms de Vodafone, de Telekom Austria et de... France Télécom sont évoqués par la presse tchèque.

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/11/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas