Brèves : Ubisoft refuse les avances d'Electronic Arts... Les PC d'IBM ont cumulé un milliard de pertes en quatre ans... Napster débarque au Nasdaq...

Par 04 janvier 2005
Mots-clés : Smart city

Ubisoft refuse les avances d'Electronic Arts - Le 20 décembre dernier, l'américain Electronic Arts annonçait le rachat de 19,9 % des actions de son concurrent français Ubisoft. Cette opération...

Ubisoft refuse les avances d'Electronic Arts - Le 20 décembre dernier, l'américain Electronic Arts annonçait le rachat de 19,9 % des actions de son concurrent français Ubisoft. Cette opération, aujourd'hui encore soumise à l'approbation des autorités américaines de la concurrence, permettrait à Electronic Arts de devenir le premier actionnaire de l'éditeur français. Une situation qu'Ubisoft n'accepte pas. Dans un communiqué officiel, son conseil d'administration a fait savoir qu'en l'absence d'informations sur les intentions d'Electronic Arts, il considérait la prise de participation comme hostile. Il lui reste à convaincre les principaux investisseurs (Axa, la Caisse des dépôts, le Crédit Agricole, etc.) de se joindre à ce refus.

Les PC d'IBM ont cumulé un milliard de pertes en quatre ans - IBM, dans une communication rendue à la Securities and Exchange Commission (SEC), publie les pertes de sa division PC ces quatre dernières années. Les chiffres sont éloquents : 397 millions de dollars de pertes en 2001, 171 millions en 2002, 258 millions en 2003 et 139 millions au premier semestre 2004 (clos le 30 juin dernier). Au total, les pertes s'élèvent donc à un peu moins d'un milliard de dollars (965 millions exactement) en trois ans et six mois !

Napster débarque au Nasdaq - Incroyable : le bonnet d'âne d'Internet, celui qui était encore considéré comme un hors-la-loi il n'y a pas si longtemps, est en train de se ranger. Depuis lundi, il est coté au Nasdaq, sous le symbole NAPS et remplace le titre Roxio (ROXI). L'événement s'inscrit en droite ligne des évolutions connues par Napster ces dernières années. Convaincu de piraterie musicale et interdit par la justice en 2001, Napster a été racheté en novembre 2002 par Roxio. Profitant de la popularité du nom Napster, ce dernier avait lancé en 2003 un service de téléchargement de musique... Légal, celui-ci.

(Atelier groupe BNP Paribas - 04/01/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas