Brèves : le Wi-Fi pour flasher les automobilistes... Les téléphones appareils photos bannis des lieux publics à Chicago ?... France : projet de loi sur l'économie numérique...

Par 11 décembre 2003

La RATP, grâce au Wi-Fi, flashera bientôt les voitures - Les automobilistes habitués des couloirs de bus devront être de plus en plus vigilants ! Depuis avril dernier, Télécité, la division ...

La RATP, grâce au Wi-Fi, flashera bientôt les voitures - Les automobilistes habitués des couloirs de bus devront être de plus en plus vigilants ! Depuis avril dernier, Télécité, la division télécoms de la RATP, déploie un réseau importants de « hotspots » Wi-Fi reliés par le réseau en fibre optique de la RATP. Seulement, la navigation sur le web n’est pas la seule application possible du Wi-Fi. Des services de transmissions d’information trafic en temps réel, par exemple, pourront être utilisés par la RATP… et, plus lucrative, la détection des véhicules circulant sur les couloirs de bus de Paris par des appareils photos numériques se trouvant à l’intérieur des bus en circulation. Les téléphones appareils photos bannis des lieux publics à Chicago ? - Le conseil municipal de la ville de Chicago examinera le 17 décembre prochain un projet visant à interdire l’utilisation de téléphones portables équipés d’un appareil photo numérique dans certains lieux publics de la ville : bains et douches publics, restaurants, vestiaires des salles de sport, etc., de manière à protéger la vie privée des individus. Les contrevenants à la future loi devront s’acquitter d’une amende entre 5 et 500 dollars. Droit de l’Internet : la France réfléchit à un texte – L’Assemblée a adopté mercredi un projet de loi sur l’économie numérique, qui doit être examiné en seconde lecture en janvier 2004. Les députés défendant ce texte souhaitent créer un droit de l’Internet spécifique, indépendant du texte existant sur la communication audiovisuelle. Les dispositions du projet de loi instituent la responsabilité des hébergeurs dans la diffusion de contenus incitant au racisme ou faisant l’apologie des crimes de guerre, met fin au principe de la « première minute indivisible » dans le secteur des télécoms, et condamne le spamming, qui deviendra illégal si les entreprises expéditrices n’ont pas obtenu l’accord préalable des utilisateurs. ( Atelier groupe BNP Paribas – 11/12/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas