Brevets UMTS: Nokia donne 20 millions de dollars à Qualcomm

Par 06 avril 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

La saga juridique continue entre Nokia et Qualcomm. Alors que les deux sociétés ne cessent de s'intenter mutuellement des procès, Nokia vient d'annoncer avoir versé au spécialiste de puces sans fil la somme de...

La saga juridique continue entre Nokia et Qualcomm. Alors que les deux sociétés ne cessent de s'intenter mutuellement des procès, Nokia vient d'annoncer avoir versé au spécialiste de puces sans fil la somme de 20 millions de dollars afin de pouvoir utiliser les technologies sans fil WCDMA de Qualcomm au second semestre 2007. En effet, les accords de licence passés entre les deux sociétés depuis 1992 expirent le 9 avril prochain.
 
"Conformément à sa politique de licences partagées, Nokia estime ce versement comme une compensation équitable pour l'utilisation des brevets primaires de Qualcomm dans ses terminaux UMTS pour la période du second semestre 2007", a précisé la firme dans un communiqué.
 
Pour mémoire, le constructeur finlandais est accusé par Qualcomm de violation de brevets en Angleterre, Allemagne, France et Italie. Nokia, de son côté, a intenté un procès en août 2006 contre le fabricant de puces sur sa politique de licence globale.
 
Et le mois dernier, le finlandais est de nouveau monté au créneau contre Qualcomm aux Pays-Bas et en Allemagne pour réaffirmer sa bonne foi et annoncer avoir versé les sommes correspondant à l'utilisation des brevets déjà utilisés. L'affaire ne semble pas prête d'être réglée...
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/04/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas