Les britanniques sont de moins en moins hostiles à l’euro.

Par 11 août 1998
Mots-clés : Smart city

Selon un sondage MOR/Salomon Smith Barney, le pourcentage de Britanniques opposés à l’Union économique et monétaire est le plus faible enregistré depuis 1991, date deS premiers sondages effectués su...

Selon un sondage MOR/Salomon Smith Barney, le pourcentage de Britanniques
opposés à l’Union économique et monétaire est le plus faible enregistré
depuis 1991, date deS premiers sondages effectués sur ce sujet.
(L’Agefi 11/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas