Bruxelles autorise le rachat de Siebel par Oracle

Par 22 décembre 2005
Mots-clés : Smart city

Après les autorités anti-trusts américaines, c'est au tour de la Commission européenne de se prononcer en faveur du rachat de Siebel par Oracle, une opération de 5,85 milliards de dollars...

Après les autorités anti-trusts américaines, c'est au tour de la Commission européenne de se prononcer en faveur du rachat de Siebel par Oracle, une opération de 5,85 milliards de dollars. L'américain Oracle consolide ainsi sa position dans le segment des logiciels de gestion de la clientèle (CRM : customer relationship management ), sur lequel il espère bien concurrencer l'actuel numéro un, l'allemand SAP.

Septième acquisition pour Oracle depuis janvier, l'opération menée sur son concurrent Siebel pourra donc comme convenu être finalisée début 2006. La Commission européenne aurait pu émettre des réticences à cette acquisition, mais elle a finalement jugé que "la transaction n'entraverait pas sensiblement le jeu d'une concurrence effective" dans le secteur des progiciels.

(Atelier groupe BNP Paribas - 22/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas