Bruxelles : l'ultimatum lancé à Microsoft a expiré

Par 01 juin 2005

C'est dans la nuit de mardi à mercredi, à minuit, que l'ultimatum imposé par la Commission européenne au géant du logiciel Microsoft a expiré. Pour mémoire, l'institution avait rappelé le 24 mai...

C'est dans la nuit de mardi à mercredi, à minuit, que l'ultimatum imposé par la Commission européenne au géant du logiciel Microsoft a expiré. Pour mémoire, l'institution avait rappelé le 24 mai dernier à la firme de Redmond qu'il lui restait une semaine tout au plus pour prendre les mesures correctives imposées en 2004.

Commercialisation d'une version de Windows sans le Media Player et divulgation d'informations sur ses produits phares aux éditeurs concurrents. Microsoft a remis hier ses dernières propositions pour respecter ces exigences.

Reste maintenant à attendre que la Commission, à son tour, délivre son avis sur les documents qui lui ont été livrés. Leur complexité technique devrait requérir plusieurs semaines d'études des documents. D'ici à la fin du mois, la Commission devrait répondre à Microsoft, lui demander éventuellement de s'expliquer sur les raisons pour lesquelles le groupe prétend ne pouvoir mettre en œuvre tel ou tel remède...

... Et finalement étudier avec les autorités nationales de la concurrence des 25 la possibilité d'infliger au géant informatique une amende pouvant atteindre 5 % du chiffre d'affaires mondial moyen de l'éditeur.

(Atelier groupe BNP Paribas - 01/06/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas