Bruxelles ouvre une enquête sur les pratiques tarifaires des différents

Par 04 août 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

opérateurs. Après avoir analysé les réponses des opérateurs de télécoms à ses demandes de renseignements concernant les prix des télécommunications mobiles dans les Etats membres, et pour répondre ...

opérateurs.
Après avoir analysé les réponses des opérateurs de télécoms à ses demandes
de renseignements concernant les prix des télécommunications mobiles dans
les Etats membres, et pour répondre à plusieurs plaintes d’associations de
consommateurs européens, la Commission européenne vient d’ouvrir une
enquête approfondie à ce sujet.
Pour obtenir des précisions sur les politiques tarifaires des opérateurs
de services de téléphonie fixes et mobiles, les différentes autorités de
régulation des télécommunications des pays de l’Union sollicitées ont
jusqu’en septembre pour répondre. Bruxelles engagera directement ses
propres investigations en cas de non-réponse dans les délais impartis.
Les utilisateurs dénoncent en particulier les prix élevés des appels des
réseaux fixes vers les mobiles.
En France, France Télécom facture ainsi l’appel passé de son réseau fixe
vers un mobile 3 F TTC la minute. La plupart des opérateurs de services
mobiles ayant adopté le principe du forfait, les facturations hors
forfaits sont plus “transparentes”. Les tarifs des communications entre
réseaux concurrents sont particulièrement élevés. La palme revient à la
Mobicarte, l’appel vers le réseau fixe ou les réseaux mobiles étant
facturé 4,80 F la minute.
(Les Echos 28/07/1998)

Passons maintenant aux nouvelles du jour.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas