BSA rappelle que le piratage reste une préoccupation majeure pour

Par 20 septembre 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

l’industrie du logiciel. A l’occasion du salon Networkd – Interop à Paris, l’association BSA http://www.bsa.org/france (Business Software Alliance) représentant les principaux éditeurs de logicie...

l’industrie du logiciel.
A l’occasion du salon Networkd – Interop à Paris, l’association BSA
http://www.bsa.org/france (Business Software Alliance) représentant les
principaux éditeurs de logiciels, rappelle que le taux de piratage ne
baisse pas.
Un tiers des logiciels professionnels utilisés dans le monde en 2000 était
des copies illicites, soit une perte de 13 milliards d’euros due
directement au piratage de logiciels. Le taux de piratage moyen en Europe
occidentale s’élève à 34 %, pour un montant évalué à 3,6 milliards de F.
40 % des logiciels en France utilisés par les entreprises sont piratés.
58 % d’entre elles n’ayant jamais réalisé d’audit de leur parc
informatique n’en ont pas conscience.
Non seulement les entreprises encourent des risques techniques, mais
également des risques juridiques avec des sanctions pénales pouvant
atteindre 1 million de F (5 millions pour les personnes morales) et
jusqu’à deux ans d’emprisonnement.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 20/09/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas