BT veut installer des cabines téléphoniques dans les grands pays européens.

Par 20 janvier 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Possédant un parc de 140 000 machines sur son marché national, l'opérateur britannique vient de démarrer, via Telfort, une société créée en association avec les chemins de fer néerlandais, le dépl...

Possédant un parc de 140 000 machines sur son marché national, l'opérateur
britannique vient de démarrer, via Telfort, une société créée en
association avec les chemins de fer néerlandais, le déploiement de cabines
dans les gares ferroviaires aux Pays-Bas. D'ici au mois d'avril, 750
cabines remplaceront celles de KPN, l'opérateur historique. Des cabines
pourraient également être installées dans d'autres lieux publics.
Les utilisateurs pourront payer leur communication avec leur carte de
crédit, avec une carte téléphonique dédiée, ou tout simplement en monnaie.
Pour BT, ces cabines qui génèrent un chiffre d'affaires de 380 millions de
livres (plus de 3,5 milliards de F, 541 millions d'euros), devraient lui
permettre de prendre pied sur certains marchés étrangers.
Associée à Mediaset, banca nazionale del Lavoro et l'ENI au sein
d'Albacom, BT vise l'Italie après les Pays-Bas. Les marchés allemand,
français, suisse, portugais et espagnol pourraient suivre.
Par ailleurs, l'opérateur à l'intention d'installer en Grande-Bretagne, à
compter de mars 1999, près de 2 500 cabines téléphoniques disposant d'un
écran permettant de naviguer sur Internet.
(La Tribune - 20/01/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas