Bull lance une nouvelle gamme de serveurs NovaScale

Par 16 juin 2004
Mots-clés : Smart city

Le groupe Bull tente de tourner la page. Après la traversée du désert, il est désormais temps de tirer profit de la croissance du marché des serveurs Itanium - du nom du processeur 64 bits conçu...

Le groupe Bull tente de tourner la page. Après la traversée du désert, il est désormais temps de tirer profit de la croissance du marché des serveurs Itanium - du nom du processeur 64 bits conçu par Intel. Aujourd’hui, Bull a annoncé le lancement des séries NovaScale 6000 et de nouveaux modèles dans la série NovaScale 9000.

Avec le lancement de la série Novascale en mars 2003, Bull s’est engagé dans une stratégie visant à fournir à ses clients des serveurs modulaires, de classe mainframe et capables de supporter simultanément des standards d’exploitation différents.

Spécificités de NovaScale 6000 et NovaScale 9000...

La série NovaScale 6000 pour les systèmes Microsoft Windows et Linux, et les nouveaux modèles de la série NovaScale 9000 pour GCOS 8, intègrent le partitionnement et le support de 32 processeurs Intel Itanium 2. Diverses activités sont à la portée de ces nouveaux serveurs, qui sont destinés en priorité à la consolidation d'applications ainsi qu'à l'hébergement de très grandes bases de données.

Bull précise également que leur puissance de calcul répond également aux besoins des applications scientifiques et techniques qui requièrent des serveurs performants au sein d'architectures de type clusters ou grid.

Disponibles dès à présent, les serveurs de la série NovaScale 6000 et 9000 sont de 100.000 euros pour des modèles d’entrée de gamme (à savoir 4 processeurs, 4 Go de mémoire et 6 x 36 Go de disques pour un Novascale 6000).

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas