Des bulletins de consommation énergétique nationale sur son smartphone

Par 29 mars 2010
Mots-clés : Smart city, Europe

GridCarbon informe les britanniques en continu des émissions de carbone générées dans le pays. Cela afin de leur permettre d'ajuster leur utilisation en conséquence.

Aider les utilisateurs à mieux gérer leur consommation en énergie ne passe pas uniquement par l'échelle individuelle : l'université de Southampton a mis au point en début d'année l'application iPhone GridCarbon. Celle-ci est reliée à la base de données de National Grid, fournisseur d'électricité et de gaz. Elle informe les utilisateurs de smartphone du niveau d'émissions en carbone générées par la consommation nationale d'énergie. C'est-à-dire la quantité de CO2 libérée dans l'atmosphère lorsque une unité (1 kWh) d'électricité est utilisée par un consommateur. Le but : avertir les individus des pics de pollution pour les inciter à consommer différemment. "L'application ne permet pas de diminuer directement la consommation d'énergie d'une personne, mais de l'encourager à réduire par elle-même son émission de carbone", précise Alex Rogers, l'un des responsables du projet, à L'Atelier.
Mieux informés, les individus peuvent réduire leurs émissions de carbone
Mise à jour toutes les cinq minutes, GridCarbon détaille la consommation nationale par nature d'énergie utilisée : éolienne, gaz, charbon, etc. Grâce à une courbe retraçant les périodes de basses et hautes intensités d'émissions de CO2, les utilisateurs peuvent ainsi ajuster l'utilisation de leurs appareils pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Et par là même le recours de matériaux polluants par les compagnies d'électricité. En période de forte consommation, ces dernières utilisent ainsi le charbon en plus d'autres matières premières (gaz, éolienne....) pour répondre à la demande importante en énergie. Le problème étant que ce combustible est néfaste pour l'environnement. "En utilisant cette application, les entreprises comme les individus peuvent voir à quel moment l'intensité de carbone est basse".
Un réseau de distribution électrique intelligent
"Et, de ce fait, utiliser l'énergie durant cette période" indique le chercheur. Selon le chercheur, recharger ses appareils portables ou utiliser son électroménager durant la nuit plutôt qu'en soirée aux périodes de pointe permet ainsi de réduire ses émissions de carbone de 40 %. A noter : le téléchargement de l'application a été encouragé le 27 mars, pendant la Earth Hour, organisée par le WWF. Celle-ci propose d'éteindre les appareils qui consomment de l'énergie pendant une heure. GridCarbon fait partie du projet Ideas mené par l'université. Celui-ci vise à mettre en place un réseau de distribution où les appareils électriques informeront leurs utilisateurs via le compteur de leur consommation.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas