Le bureau du procureur général de l'Etat de Washington expérimente un système informatique pour identifier efficacement les assassins.

Par 02 juin 1999

Permettant de recouper les données de sa base Hits sur les homicide, ce système informatique , baptisé Catch (Computer AZided Tracking and Characterization of Homicides), est susceptible de compare...

Permettant de recouper les données de sa base Hits sur les homicide, ce
système informatique , baptisé Catch (Computer AZided Tracking and
Characterization of Homicides), est susceptible de comparer les éléments
d'affaires élucidées à ceux de cas non encore résolus, et d'établir ainsi
des profils de suspects.
Bob La Moria, l'un des responsables de Hits, précise "Catch fait ce
qu'aucun humain ne pourrait faire. Il peut passer en revue 7 000 cas et
comparer quelque 200 champs d'information".
De son côté, une société de San Diego, Nianogen peaufine un testeur, de la
taille d'un timbre poste, permettant sur le terrain une analyse immédiate
d'ADN. Connecté à un ordinateur portable, la puce mise au point par
Nianogen permettrait de comparer directement l'ADN identifié sur le lieu
de l'enquête aux 150 000 profils génétiques répertoriés par le FBI.
(Information ZDNet France du 3/06/1999 parue dans Yahoo ! France)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas