Business Objects rachète Crystal Decision

Par 22 juillet 2003
Mots-clés : Smart city, Europe

Les mouvements financiers se poursuivent sur le marché des logiciels, confirmant la tendance à la consolidation et la concentration des acteurs du secteur. Après la tentative d’OPA hostile ...

Les mouvements financiers se poursuivent sur le marché des logiciels, confirmant la tendance à la consolidation et la concentration des acteurs du secteur. Après la tentative d’OPA hostile d’Oracle sur PeopleSoft et le rachat de J.D. Edwards par ce dernier, c’est au tour de Business Objects d’avaler son concurrent américain Crystal Decision pour un montant de 820 millions de dollars.

Les deux groupes aux activités très complémentaires, ainsi rassemblés, deviennent le leader du marché de la business intelligence, avec un chiffre d’affaires qui pourrait excéder les 940 millions de dollars. Les actionnaires de Crystal Decision recevront 26,5 millions d’actions de Business Objects, soit 29 % du capital du groupe, et 300 millions de dollars en numéraire.

A l’annonce de cette opération financière, lundi 21 juillet au matin, l’action de Business Objects a immédiatement fait un bond à la bourse de Paris. A 9 heure 25, elle grimpait de 9,77 % à 19,55 euros, et à 12 heure 30, la hausse atteignait 12,91 % à 20,11 euros. Après une pointe à 20,70 euros, le cours se stabilisait aux environs de 20 euros par action. Les perspectives optimistes du groupe, qui s’attend à une hausse de ses ventes et de son bénéfice par action au deuxième trimestre par rapport au premier, ont été accueillies favorablement.

(Atelier groupe BNP Paribas – 22/07/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas