Business Objects réalise le meilleur exercice de son histoire.

Par 04 février 1999
Mots-clés : Smart city

Sous l'impulsion de son nouveau directeur financier, Clifford Wheatherford, l'éditeur français de logiciels d'aide à la décision, Business Objects a réalisé en 1998 un chiffre d'affaires de 166,9 ...

Sous l'impulsion de son nouveau directeur financier, Clifford
Wheatherford, l'éditeur français de logiciels d'aide à la décision,
Business Objects a réalisé en 1998 un chiffre d'affaires de 166,9 millions
de dollars, en hausse de 46 % par rapport à 1997. La marge opérationnelle
représente désormais 9,4 % du chiffre d'affaires, contre 3,6 % en 1997. Le
revenu généré par les licences s'élève pour l'année à 108,7 millions de
dollars, en hausse de 38,6 %, celui des services à 58,1 millions de
dollars, en progression de 62,4 %.
Au quatrième trimestre de l'exercice, le chiffre d'affaires s'est élevé à
51,5 millions de dollars, en hausse de 43 % et la société a dépassé le
million de licences vendues.
Selon Bernard Liautaud, son président, le déploiement rapide de solutions
de "business intelligence" autour des progiciels intégrés explique la
croissance de l'entreprise (40 % en moyenne au cours des six derniers
trimestres). Par ailleurs, Business Objects a signé des partenariats avec
SAP et IBM.
Bernard Liautaud souligne également "les entreprises mettent de plus en
plus d'aide à la décision à la disposition de leurs clients sur leurs
Extranet".
(Les Echos - 04/02/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas