Le BYOD coûterait cher aux entreprises

Par 17 août 2012 1 commentaire
Deux employés surfant sur une tablette

Les nouveaux modes de travail en mobilité obligeraient les entreprises à être plus souple en permettant à leurs employés d'utiliser leur propre matériel. Ceci les rendrait plus vulnérable et augmenterait la facture informatique.

Le phénomène Bring Your Own Device (BYOD) prend toujours plus d'ampleur dans le monde de l'entreprise. Pourtant, si 60% des entreprises encourageraient cette pratique selon un précédent rapport de Forrester Research, la facture coûterait cher aux entreprises. En effet, 67% des professionnels IT interrogés pensent que l'utilisation de smartphones, Ipads ou appareils personnels va augmenter les coûts informatiques et de sécurité dans l'entreprise selon un sondage réalisé par Lieberman Software, une société spécialisée dans les solutions de gestion de sécurité.

La sécurité des données au cœur du débat

Pour les entreprises, le BYOD rendrait les données vulnérables. En effet, 43% des répondants s'inquièteraient des risques en termes de sécurité, notamment l'apparition de virus au sein de l'organisation. Mais la perte d'un appareil personnel utilisé dans le cadre professionnel constituerait également un danger pour l'entreprise pour 26% des personnes interrogées et le vol également pour 22%. Si l'utilisation d'appareils personnels est pratique pour les employés de par leur maîtrise totale de leur propre matériel, la capacité à adopter, à maintenir et contrôler l'accès aux entreprises est inexistante ou inadaptée.

Un encadrement pour ne pas perdre le contrôle

Actuellement, dans un effort pour répondre à la demande de BYOD, les entreprises sont obligées d'abaisser leurs barrières de sécurité. Mais pour Lieberman, les professionnels IT doivent bien comprendre ce qu'ils autorisent et surtout à quoi s'expose l'organisation avec l'utilisation d'appareils dont ils n'ont pas un plein contrôle. Les entreprises ne doivent pas pour autant s'y opposer, mais plutôt placer la mobilité au cœur de leur stratégie de développement informatique. La clé de cette évolution vers une intégration BYOD se trouverait ainsi dans la gestion de l'infrastructure IT.

Haut de page

1 Commentaire

On annonce pour 2014 des problématiques liées à la sécurité encore plus importantes que les années précédentes. Notamment à cause, comme vous le soulignez dans cet article, du BYOD, qui amène dans l'entreprise des appareils nomades et mobiles non intégré au sein de la politique de sécurité, et donc extrêmement vulnérables, d'autant que la cybercriminalité sur ces terminaux se développe à vitesse grand V.
Nous avons justement écris sur notre blog un article abordant ce sujet, ainsi que les problématiques qui vont se poser en 2014 et pour lesquelles les DSI européens et français sont aujourd'hui à la traîne : le Byod, le Cloud, le Big Data... N'hésitez pas à le consulter : http://www.ivision.fr/cloud-bid-data-et-innovation-les-dsi-europeens-la-traine/
Dans tous les cas, merci pour ces infos !

Soumis par Nathalie Ivision (non vérifié) - le 16 janvier 2014 à 00h00

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas