Le BYOD encore trop limité par le débit des réseaux sans fil en entreprise

Par 17 juin 2013
Wifi

Les employés des entreprises possèdent toujours plus d'appareils intelligents (smartphones, tablettes etc.) dont ils aimeraient se servir sur leur lieu de travail si le WIFI le leur permettait.

La connectivité des entreprises semble ne pas être à la hauteur de l'augmentation des appareils intelligents toujours plus nombreux. En effet, l'enquête commandée par BT Global Services et Cisco et menée dans 13 régions différentes à travers le monde, révèle que 56% des responsables informatiques ont remarqué une baisse de la performance dans certaines applications, qui affecte négativement les gains de productivité promis par les appareils intelligents. De plus, 84% des entreprises interrogées dans le monde réclament une augmentation de la bande passante. L'enquête s'est donc intéressée aux attitudes des travailleurs vis-à-vis de leurs propres dispositifs, et il en est ressorti que plusieurs changements doivent être adoptés afin que le BYOD (Bring your own device) puisse émerger.


Développer le BYOD à travers quelques solutions

45% des employés n'ont toujours pas accès à leurs réseaux internet d'entreprise, près de la moitié des travailleurs (46%) possédant une connexion WIFI gratuite dans leur bureau ont connu des retards pour se connecter ou pour accéder à une application, et 39% disent avoir remarqué naviguer plus lentement qu'auparavant. Face à cela, 76% des travailleurs pensent que leurs organisations devraient prendre des mesures supplémentaires pour atteindre les gains de productivité potentiels que les dispositifs intelligents offrent. Pour cela, l'étude préconise d'augmenter l'utilisation de solutions de cloud computing de 33%, celle de logiciels spécialisés de 32%, et le soutien accru aux utilisateurs d'appareils intelligents de 32%. Ces modifications permettraient en effet le développement du concept BYOD.

Un problème de confiance

Toujours d'après l'étude, 31% des employés n'ayant pas accès au Wifi pensent qu'y avoir accès les rendrait plus efficaces et productifs, et 30% que cela les rendrait plus flexibles. Mais une meilleure connexion WIFI n'est pas le seul problème, la confiance dans les employés continue de jouer un grand rôle dans la décision des entreprises de permettre le BYOD. En effet, utiliser ses propres appareils connectés créerait un risque pour la sécurité de l'entreprise. Comme le précise Neil Sutton, vice-président BT Global Services, « Les organisations doivent prendre en considération la compatibilité des périphériques, la sécurité, le Wifi, le réseau, les performances des applications, avec un intérêt particulier sur l'abaissement des coûts ».

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas