Ca y est ! la Société Financière du Porte-Monnaie Electronique

Par 17 octobre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

Interbancaire (PMEI) est créée. Cette société devra gérer les aspects financiers liés aux PME qui seront émis dès 1998 en France. Les onze membres du Groupement des Cartes Bancaires se répartiront l...

Interbancaire (PMEI) est créée. Cette société devra gérer les aspects
financiers liés aux PME qui seront émis dès 1998 en France. Les onze
membres du Groupement des Cartes Bancaires se répartiront le capital de
cette société financière. Yves Randoux occupera les fonctions de
Président, Robert Luginbuhl assurera la direction générale. Comme le
précise le communiqué de presse du Groupement, cette société pourra
exercer une activité de société financière au sein de la Loi Bancaire de
1984. Elle devra "mettre en place les moyens sécuritaires financiers et
règlementaires qui permettront l'émission et la diffusion de PME. Elle
sera notamment en charge de garantir et de contrôler la monnaie
électronique qui sera émise dans le cadre des expériences pilotes". Dans
un premier temps, la société prendra la forme d'une société anonyme
simplifiée (SAS) disposant d'un capital d'environ 4 à 5 millions de F pour
réaliser les premières études. Les premiers pilotes ne seront pas lancés
avant mi-1998. Ayant depuis plusieurs années manifesté leur intérêt, des
entreprises de transport lanceront ces pilotes dans le cadre de la
création de sociétés d'exploitation. La société financière sera l'émetteur
et la propriétaire des porte-monnaie électronique. Sorte de carte de
crédit, le porte-monnaie électronique permettra d'effectuer des paiements
inférieurs à 100 F. Il sera possible de charger cette carte soit aux
distributeurs de cartes bancaires, soit au moyen d'automates.
(Le Courrier de la Monétique et de la Carte à Mémoire - 15/10/1997 - La
Tribune - Les Echos - 17/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas