Câble & Wireless lance son propre bouquet de chaînes et de services

Par 19 août 1998
Mots-clés : Future of Retail, Europe

interactifs sur le câble. Après British Interactive Broadcasting et British Digital Broadcasting, c’est au tour de Cable & Wireless de se lancer dans la bataille du numérique. Avec 800 000 abonné...

interactifs sur le câble.
Après British Interactive Broadcasting et British Digital Broadcasting,
c’est au tour de Cable & Wireless de se lancer dans la bataille du
numérique.
Avec 800 000 abonnés analogiques, C&W est le premier opérateur de
télévision par câble au Royaume-Uni.
Prévoyant de lancer un bouquet numérique de 200 chaînes sur son réseau
câblé l’année prochaine, sa filiale Cable & Wireless Communications
partira avec un peu de retard sur ses concurrents. Ce bouquet proposera
aussi toute une gamme de services interactifs marchands basés sur la
technologie d’Internet.

BskyB et BT promettent le lancement à la rentrée de Sky Digital, leur
bouquet numérique par satellite de 140 chaînes. Le rival BDB annonce son
bouquet numérique hertzien On Digital qui proposera une trentaine de
chaînes pour l’automne.
Pour faire la différence, Cable & Wireless proposera une galerie marchande
baptisée “TV Mail” permettant à ses abonnés de faire du shopping à
domicile et d’accéder à des services financiers ou d’information ainsi
qu’à des jeux vidéo. Pour ce faire, des accords ont déjà été signés avec
le groupe spécialisé Littlewoods Home Shopping ainsi qu’avec des sociétés
importantes comme British Airways, la banque Barclays ou le groupe de
presse Daily Mail. Responsable du projet, Peter Howard explique “en
l’absence de toute activité concrète de la part de nos concurrents dans ce
domaine, nous avons décidé de nous lancer”.

Pour contrer Sky Digital qui compte proposer le même genre de services
interactifs, Cable & Wireless aurait engagé des discussions avec On
Digital pour lui proposer les services de sa galerie TV Mail.
Les trois concurrents ont prévus d’investir près de 100 millions de livres
(1 milliard de F) dans leurs projets numériques respectifs.
(Les Echos Le Figaro La Tribune 20/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas