La Caisse d'Epargne de Picardie nous fait visiter son village virtuel,

Par 05 août 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

Domoptim. Grâce au CD-Rom remis au moment de son adhésion, le client de la caisse régionale, doté d'un micro-ordinateur mutlimédia équipé d'un lecteur CD-Rom, d'une carte son et d'un modem, pourra a...

Domoptim. Grâce au CD-Rom remis au moment de son adhésion, le client de la
caisse régionale, doté d'un micro-ordinateur mutlimédia équipé d'un
lecteur CD-Rom, d'une carte son et d'un modem, pourra accéder à ce village
virtuel. Le visiteur découvrira alors une véritable ville et pourra
recueillir auprès des services concernés différentes informations sur la
vie locale allant de l'actualité sportive, en passant par les loisirs, la
culture ou le commerce local ou bien visionner les bandes annonces des
films à l'affiche du cinéma. S'il pousse la porte de la Caisse d'Epargne,
il pourra effectuer des virements de compte à compte, connaître le montant
de ses achats effectués par carte bancaire, faire des simulations de prêts
ou de placements, se renseigner sur les produits et services de la caisse.
Mis à jour chaque trimestre, le CD-Rom facile à utiliser réduit le temps
de connexion avec le site de la caisse. Pour attirer les 11-25 ans et
fidéliser leurs parents, à travers cette clientèle, le service en ligne
dont le prix de l'abonnement est fixé à 30 F/mois et 100 F si le client
souhaite souscrire aussi un abonnement à Internet, propose une interface
graphique conviviale, très colorée rappelant celle de certains jeux
électroniques. Ayant investi près de 3 millions de F pour développer
Domoptim, lancé en janvier 1997, la Caisse d'Epargne de Picardie souhaite
séduire, d'ici la fin de l'année,
2 696 abonnés (280 fin juin dont 10 % avec accès Internet). Le CENCEP
(Centre National des Caisses d'Epargne et de Prévoyance) va promouvoir le
produit au niveau de toutes les caisses régionales. Libres de choisir de
proposer ou non un service similaire à leur clients, ces caisses pourront,
pour construire leur offre, se faire aider par la société Optimédia, créée
au mois de juillet 1997 pour assurer notamment le support logistique du
service, détenue majoritairement par la Caisse d'Epargne de Picardie et
Burotec, première société de services informatiques et d'ingénierie
picarde. A l'automne 1997, Domoptim proposera Proptim, une gamme de
services conçus pour professionnels se traduisant par l'installation de
la Maison de gestion des entreprises au sein du village. L'offre bancaire
sera également accessible dès le 30 octobre 1997 par Internet. La totalité
du service en ligne sera proposée sur Internet à la fin du premier
trimestre 1998. Le CENCEP ayant choisi la caisse de Picardie pour être la
caisse pilote en matière de commerce électronique, une galerie commerciale
dans laquelle l'utilisateur pourra faire son shopping sera alors mise à la
disposition de Domoptim. Dans le cadre d'une expérimentation débutant fin
1997 et à laquelle participeront 200 clients environ et une vingtaine de
commerçants, plusieurs solutions de paiement (KLELine, C-SET ...) seront
testées.
(Le Courrier de la Monétique et de la Carte à Mémoire - 21/07/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas