Le calcul distribué est à la portée de tous les chercheurs

Par 15 novembre 2007

Yahoo! veut faciliter la recherche en informatique distribuée. Pour que celle-ci se fasse dans les conditions du réel, il propose un de ses logiciels dédiés en le faisant bénéficier des ressources d'un supercalculateur.

Après l'initiative de Google avec l'université de Washington et celle du San Diego Supercomputer Center, c’est au tour de Yahoo! de poursuivre sa conquête du monde du calcul distribué. La société souhaite populariser l'utilisation de son logiciel en open source Hadoop, qui permet de distribuer des calculs sur plusieurs processeurs. Ce, auprès de tous les chercheurs en logiciel. Ceux-ci, en effet, manquent souvent des infrastructures matérielles et logicielles nécessaires pour utiliser pleinement ce type de ressources. D’où l’initiative de Yahoo!, qui propose désormais son système de calcul distribué avec un centre de données superinformatique.

Un supercalculateur ultra puissant

Le système, rebaptisé M45, proposera une puissance de calcul de 27 Tflop/s, soit 27 trillions d’opérations à la seconde. Il embarquera plus de quatre milles processeurs, 3 Tbits de mémoire et un disque dur d’un Pétabit. Une performance qui le placera directement parmi les cinquante supercalculateurs les plus puissants au monde. Il permettra d’exécuter d’autres programmes liés à l'informatique distribuée estampillés Yahoo! tels que le langage de programmation parallèle Pig, développé par son centre de recherche au sein de la Fondation Apache, un consortium d’éditeurs dédié au développement de projets en open source et également à l’initiative d’Hadoop.

Vers un espace de recherche mutualisée

L’université de Carnegie Mellon sera la première à bénéficier de ce nouveau projet lancé par Yahoo !. Deux chercheurs travailleront ainsi à en évaluer les performances, tandis ce que d’autres tenteront de résoudre certains problèmes de balance graphique ou de processus de langage naturel. A terme, l’éditeur espère pouvoir proposer son cluster à d’autres universités afin de créer un espace de recherche collaborative.

A ce sujet lire aussi :

 Supercalculateur vs Grid, des ressources complémentaires (14/11/2007)
 La simulation informatique passe encore ( ?) par les supercalculateurs (12/11/2007)
L’informatique distribuée vaut bien un enseignement (09/10/2007)
Le CNRS centralise le calcul distribué (05/09/2007)
Unicore améliore la gestion des tâches et la sécurité des grid (23/08/2007)

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas