Californie : l'inscription au vote en ligne a poussé les jeunes à s'enregistrer

Par 03 janvier 2013
election keyboard

L'électorat des jeunes a été soutenu par l'enregistrement en ligne. Cela a modifié le paysage des électeurs, avec des meilleurs taux d'enregistrement chez les jeunes et des affiliations politiques très différentes.

En Octobre 2012, juste avant les élections présidentielles américaines, la Californie a lancé un système d’inscription au vote en ligne. Cette mesure était censée augmenter le nombre de votants potentiels, et inciter notamment les jeunes à voter. UC Davisa récemment publié une étude sur l’impact de cette mesure. D’après les données récoltées, l'inscription au vote en ligne a permis à des milliers de californiens de se préparer à l'élection, spécialement parmi les jeunes. L'inscription des électeurs en Californie en 2012 a enregistré une hausse de 2,1% par rapport à 2008, à 76,7% de l'ensemble des électeurs entrant en ligne de compte, alors que l'enregistrement des jeunes a crû de 13,9% sur la même période. Les jeunes électeurs représentaient 30% de toutes les inscriptions en ligne et ont soutenu le déclin de la bipolarisation Démocrates/Républicains, affichant une moindre préférence pour ces partis et plus d'affiliations à d'autres. L'augmentation de la participation des jeunes a développé leur influence politique bien plus que ce qu'on avait observé lors des deux dernières élections présidentielles.

L'inscription des jeunes se fait plus hors parti ou en dehors des principaux partis

Démocrates et Républicains ont respectivement représenté 43,5% et 29,6% des inscriptions à l'élection présidentielle de novembre 2012 en Californie. L'analyse des inscriptions par catégorie d'âge et d'affiliation à un parti met en lumière le déclin des deux partis majoritaires en cours depuis ces 20 dernières années. Aux plus jeunes les groupes d'âge, au plus grande la diversité d'affiliation aux  partis, en particulier chez les moins de 45 ans. En outre, les groupes les plus jeunes s'enregistrent comme Sans Préférence de Parti (SPP). Dans le groupe 18 - 24, les électeurs enregistrés représentent un peu moins de 40% de Démocrates, un peu plus de 20% de Républicains et pratiquement 30% de SPP. À l'opposé, cette tendance est exactement l'inverse pour ceux de plus de 75 ans. Dans ce groupe, les Démocrates représentent près de 50%, les Républicains près de 40% et les SPP environ 10%. Dans le groupe des plus jeunes, l'enregistrement comme « autre parti » est quasiment deux fois plus élevé que pour l'ensemble de la population enregistrée.

Les taux d'enregistrement reflètent l'importance de l'inscription en ligne pour les jeunes

Au cours des 10 dernières années, le taux d'inscription des jeunes électeurs a augmenté de 60%. Avec plusieurs centaines de milliers de nouveaux jeunes électeurs en Californie, le fossé entre les électeurs de moins de 24 ans inscrits et l'ensemble de la population se réduit. L'inscription en ligne représente le choix préféré des jeunes et pourrait constituer une stratégie importante pour gommer la distorsion entre l'enregistrement électoral des jeunes citoyens et celui de l'ensemble de la population. L'évolution politique de l'État devra également tenir compte des différences au sein même de l'électorat des jeunes : si les taux d'enregistrement des jeunes varient d'un comté à l'autre, les jeunes de couleur penchent plus vers les Démocrates mais sont toujours sous-représentés par rapport à l'ensemble de la population.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas