La Californie est en passe de se convertir au format OpenDocument

Par 06 mars 2007

L'état californien suivra-t-il l'exemple du Texas, du Massachusetts et du Minnesota en adoptant le format ouvert OpenDocument (ODF)? Le démocrate Mark Leno a en effet déposé le 23 février dernier...

L'état californien suivra-t-il l'exemple du Texas, du Massachusetts et du Minnesota en adoptant le format ouvert OpenDocument (ODF)? Le démocrate Mark Leno a en effet déposé le 23 février dernier en Californie une proposition de loi visant à convertir les administrations de cet Etat au format libre OpenDocument. Voilà une décision qui mettrait dans l'embarras Microsoft, qui tente lui aussi d'imposer son propre format Open XML, déjà intégré à la suite bureautique Office 2007.
 
Si cette loi est finalement adoptée en Californie, toutes les administrations devront avoir recours, dès le 1er janvier 2008, à un format ouvert de fichiers XML, c'est-à-dire OpenDocument. Et ce format libre possède un atout de plus que celui développé par la firme de Redmond: l'ODF a déjà obtenu sa norme ISO, qui est un gage de qualité, alors que l'Open XML n'est pour le moment qu'un standard de l'ECMA et attend sa validation pour devenir un standard conforme à la norme ISO.
 
En 2005, le Massachusetts avait déjà fait le choix de l'OpenDocument, en arguant que, pour assurer un maximum d'interopérabilité, les solutions propriétaires devaient être abandonnées. A son corps défendant, Microsoft a récemment mis au point son Open XML Translator, qui permet aux utilisateurs du traitement de texte Word de convertir leurs fichiers au format OpenDocument. Et Novell, suite à l'accord d'interopérabilité conclu avec Microsoft en novembre dernier, a récemment lancé sa propre version d'OpenOffice.org compatible avec l'Open XML.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 06/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas