La Californie passe par l'iPhone pour son e-gouvernement

Par 24 décembre 2009
Mots-clés : Amérique du Nord

Pour faciliter la communication entre les citoyens et les décideurs locaux, l'Institut Promotheus lance une application qui permet de contester une loi, reporter un accident de la circulation ou gérer un problème administratif.

Do-It-Yourself Democracy : la démocratie à faire soi-même. Voilà ce qu’ambitionne de faire l’Institut Promotheus avec sa nouvelle application iPhone. Celle-ci vise à mettre entre les mains des citoyens un outil leur permettant de régler une grande partie de services administratifs et de participer à la vie publique locale via le téléphone à la Pomme. "Cette application donne la possibilité aux citoyens de rapporter des violences policières, de gérer des problèmes administratifs directement avec la bonne personne, etc.", explique son auteur. Selon le niveau administratif choisi, plusieurs actions sont possibles. Contester une loi municipale ou régionale, signaler un acte de vandalisme, un appareil public défectueux... Il est également possible d’accompagner sa déclaration d’une photo, prise sur le moment ou un peu plus tôt.
Accompagner sa déclaration d’une photo
Les services concernés sont immédiatement prévenus. En effet, le but est de permettre aux citoyens de communiquer directement et rapidement avec leurs responsables locaux, régionaux ou nationaux. Selon le problème et le lieu, l’application identifie immédiatement le responsable administratif concerné, ainsi que son adresse mail ou son numéro de téléphone. Pour localiser l'utilisateur, le système identifie le code postal de celui-ci. Autre fonction du service : une liste des lois et des droits du citoyen dans la localité concernée sont répertoriés. On y trouve également les budgets votés, la liste des procès à venir, des travaux de circulation...
Le lobbying aussi passe au 2.0
Le lobbying étant une activité particulièrement prisée aux Etats-Unis, il est également possible d’entrer en contact avec les principaux décideurs pour leur faire des suggestions. Depuis le maire de sa ville jusqu’au président des Etats-Unis en passant par le gouverneur de son Etat. Enfin, la démocratie ne prenant son sens que dans le débat, un forum permet d’entrer en discussion avec d’autres utilisateurs sur toutes ces thématiques citoyennes. L’application a gagné le second prix lors du Concours de l’Innovation 2009 de l’université de Caroline du Sud. Elle a pour l’instant été spécifiquement développée pour la Californie, mais leurs auteurs espèrent étendre son application à l’ensemble des Etats-Unis.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas